Master spécialisé en Infrastructure d’ESUP-Jeunesse : Soutenance béton pour Malonga

« Elément de réduction par le calcul d’une dalle hyperstatique : Application à l’étude technique du tablier en béton précontraint du passage supérieur de Kossodo à Ouagadougou ». Telle est l’intitulé du mémoire soutenu, le 4 mai 2021, par Aymar Sylvère Mampolo Malonga à l’Ecole supérieure polytechnique de la Jeunesse. L’objectif affiché de l’impétrant était d’obtenir le diplôme de Master spécialisé en Infrastructure. Ce qui fut fait avec brio avec la mention « Très honorable ». Toujours au top dans les métiers du présent et du futur, l’Ecole supérieure polytechnique de la Jeunesse (ESUP-Jeunesse) n’a…

Read More

Hadj 2021 : Seuls les fidèles vaccinés contre le Covid-19 seront autorisés à effectuer le pèlerinage à la Mecque

S’exprimant dans une interview publiée ce vendredi 21 mai 2021 par le quotidien Sidwaya, l’ambassadeur de l’Arabie saoudite au Burkina Faso, Dr Waleed Alhamoudi, a déclaré que les pèlerins burkinabè âgés de 18 à 60 ans et vaccinés contre le Covid-19 pourront effectuer le Hadj 2021. Dans cette interview réalisée avec l’ambassadeur de l’Arabie saoudite au Burkina, Dr Waleed Alhamoudi, a soutenu que les fidèles y compris ceux du Burkina, pourront effectuer les rituels du Hadj cette année seulement en respectant les mesures de précaution et des exigences fixées par…

Read More

20 ans de L’Evénement : « Nous avons régressé du point de vue des ventes », situe Germain NAMA, administrateur général du journal

Le 25 mai 2021, le bimensuel « L’Evénement » soufflera ses 20 ans de bougie. A cette occasion, son administrateur général, Germain Bitiou NAMA, a accordé une interview à Lefaso.net. Il a échangé avec nous sur plusieurs points de la vie du journal. L’on retiendra qu’ils ont traversé des péripéties comme la baisse des ventes. Malgré tout, la plume continue d’exister. Mieux, L’Evénement s’organise pour assurer son autofinancement et garantir sa liberté de ton. Entretien ! Lefaso.net : Ce 25 mai 2021, L’Evénement souffle ses 20 bougies. En quelques mots, que présente ces 20…

Read More

Accès à l’eau potable : Le Premier ministre et le ministre de l’Eau sont-ils à l’écoute des citoyens ?

Christophe Dabiré a fait la synthèse de l’ensemble des politiques publiques que déroule son gouvernement pour le bien-être des Burkinabè. Dans le secteur de l’eau, c’est toujours la promesse « zéro corvée d’eau » qui reste la référence des actions du gouvernement en matière d’accès à l’eau potable pour les populations. Dans son discours, ce dernier reste convaincu que les actions du gouvernement ont amélioré l’accès des populations à l’eau potable. Chiffre à l’appui – le taux d’accès à l’eau potable est passé de 72,4 % en 2016 à 76, 4% en 2020.…

Read More

Insécurité au Burkina : L’Union européenne met en œuvre le projet SECUCOM II pour prévenir l’extrémisme violent

Le projet « Coproduction de la sécurité et prévention concertée de l’extrémisme violent dans les zones frontalières du Burkina Faso (SECUCOM/UE II) » est entièrement financé par l’Union européenne et mis en œuvre par la Fondation Hanns Seidel, en collaboration avec le Laboratoire Citoyenneté. Il vise à contribuer à la promotion d’un environnement sécuritaire stable et inclusif et à la prévention de l’extrémisme violent dans les régions frontalières du pays. Le lancement des activités rentrant dans le cadre de la mise en œuvre dudit projet a eu lieu ce vendredi 21 mai…

Read More

Éducation : Le président de l’union nationale des parents d’élèves discute des nouvelles réformes avec le chef de l’État

Hector Ardent Ouédraogo, président de l’union nationale des parents d’élèves du post-primaire, du secondaire et du supérieur du Burkina Faso UNAPES-B, a été reçu en audience ce vendredi 21 mai 2021 par le chef de l’État. Accompagné de quelques membres de l’Union, le président de l’UNAPES-B a échangé avec le président Kaboré sur les nouvelles réformes en cours dans le système éducatif, ainsi que son élection au poste de premier président de l’international des parents d’élèves et d’étudiants à l’échelle mondiale. Les scolaires manifestent depuis le mois d’avril contre les…

Read More

Burkina Faso : Le projet d’Oxfam a réduit l’abandon des classes à Zoungou

Zoungou  est l’une des communes de la province du Ganzourgou qui a  bénéficié du  projet  « Les enfants sont l’or du Burkina », initié par l’ONG Oxfam. Ce projet a pour  but d’accompagner le Ministère de l’Education Nationale, de l’Alphabétisation  et de la Promotion des Langues Nationales (MENAPLN), dans le retrait des enfants des sites miniers. L’école de Kuilmasga, qui a  bénéficié de ce projet, a été visitée le jeudi 20 mai 2021. Dans la commune de Zoungou, le projet  « Les enfants sont l’or du Burkina » intervient  dans les écoles de Kuilmasga…

Read More

Burkina Faso : Les violences armées et les tensions communautaires se multiplient

Ceci est un communiqué du Comité international de la Croix–Rouge (CICR) suite au regain de violence observé ces derniers temps au Burkina Faso. Au Burkina Faso, dans les régions de l’Est, du Nord et du Sahel, le conflit armé et les autres situations de violence y compris celles à base communautaire se sont intensifiées à nouveau,faisant des dizaines de victimes parmi la population civile. Le Comité international de la Croix–Rouge (CICR) appelle toutes les parties au conflit et autres acteurs de la violence à respecter et à protéger les populations…

Read More

Pilule du lendemain : « Il ne faut jamais abuser de ces méthodes d’urgence », dixit Dr Touré

C’est monnaie courante pour les jeunes et adolescent de faire recours aux pilules du lendemain après des rapports sexuelles non protégé. Cependant, quels peuvent être les dangers de l’utilisation fréquente et précoce de la pilule du lendemain sur la santé des consommateurs ? Rencontré sur la question, docteur Boubacar Touré, chef de service du planning familial, au département de gynécologie obstétricale au centre Hospitalier Universitaire Yalgado Ouedraogo (CHU-YO) a affirmé que le seul effet secondaire direct de la consommation de la pilule du lendemain, c’est le dérèglement du cycle menstruel…

Read More

Afrique du Sud : Bientôt la polyandrie ?

Un débat houleux argue les réseaux sociaux en Afrique du Sud, un débat sur l’adoption d’une future loi sur la polyandrie. Selon les informations relayées par nos confrères de rfi, le gouvernement Sud africain a rendu publique un document qui se consacre à l’étude de différents points de réforme autours de la loi sur le mariage, parmi laquelle, celle envisagée est la validation de la polyandrie. Selon le ministre de l’intérieur, la reconnaissance de la polyandrie serait en accord avec le principe d’égalité, selon la constitution Sud africaine. À cet…

Read More