13e réunion-bilan du programme régional de production intégrée de coton en Afrique (PR-PICA) : Une nouvelle équipe prend le flambeau

Ouagadougou a abrité du 24 au 26 mai 2021, la 13e rencontre de bilan du Programme régional de production intégrée de coton en Afrique (PR-PICA). Cette rencontre qui a réuni les différents acteurs de la production cotonnière a permis de partager d’expériences, de méthodes, d’outils et surtout de faire le bilan de la gestion du programme. L’ancienne équipe a passé le flambeau à une nouvelle qui devra consolider voire améliorer les acquis du PR-PICA.

Pendant trois jours, du 24 au 26 mai 2021, les acteurs de production cotonnière de l’Afrique se sont réunis à Ouagadougou pour la 13e réunion-bilan du Programme régional de production intégrée de coton en Afrique (PR-PICA).

Cette rencontre a permis de faire le bilan du déroulement de la campagne cotonnière 2020/2021 dans les pays membres du programme. Elle été aussi l’occasion de présenter les résultats des travaux de recherche-vulgarisation menés au cours des campagnes 2019/2020 et 2020/2021 et de faciliter les échanges entre les chercheurs, les sociétés cotonnières, les producteurs de coton, les partenaires techniques et les firmes agro-pharmaceutiques.

Les participants à cette rencontre sont venus du Benin, de la Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Mali, du Sénégal, du Togo et du Burkina Faso.

D’après le président du comité de pilotage de PR-PICA, Ousséni Kaboré, plusieurs activités ont pu être menées au cours de son mandat. Il s’agit, a-t-il cité, la gestion de la résistance de certains ravageurs tels que l’Helicoverpa armigera, la mise au point et le suivi de programmes fenêtres et la recommandation des produits alternatifs aux pyrethrinoides, entre autres.

Le président sortant, Ousseni Kaboré, a rendu le flambeau à l’Ivoirien Kodjané N’diamoi

L’arbre ne doit pas cacher la forêt, de nombreux défis restent encore à relever. C’est pourquoi le président entrant, Kodjané N’diamoi de la Côte d’Ivoire, tout en remerciant les différents acteurs impliqués dans l’épanouissement du Programme, a sollicité encore leur accompagnement. “Pour la petite histoire, c’est ici à Ouagadougou, en 2016, que j’ai participé pour la première fois aux assises de la réunion du bilan du PR-PICA. La coïncidence a voulu que ce soit encore ici que je prenne les rênes de la destinée de notre organisation”, a-t-il temoigné.

Le Directeur de cabinet du ministre en charge du Commerce, Auguste Bambara, a souhaité une intégration du coton aux chaines nationales

Le Directeur de cabinet du ministre en charge du Commerce, Auguste Bambara, avant de prononcer son discours de clôture, a réiteré sa profonde gratitude à tous ceux qui ont contribué à la réussite de l’organisation de cette 13e reunion-bilan du PR-PICA. “Nous avons l’obligation de redoubler d’effort pour renforcer les acquis déjà enregistrés et relever les défis de l’intégration du coton aux chaines nationales, régionales et internationales”, a-t-il souhaité.
Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment