will B Black HHSi l’on ne doit choisir qu’un seul artiste pour représenter le futur du Hip Hop africain, nous prendrons Will B Black. Amoureux de la musique depuis tout petit, ce fils de professeur a dû la mettre en sourdine pour poursuivre ses études afin de contenter son paternel. Mais dans le secret, Will B Black n’a jamais cessé de travailler son art. D’abord dans la danse Hip Hop qui lui a valu de nombreuses récompenses mais depuis quelques années dans le rap et le chant.

Un, deux et puis trois pas. Cet extrait d’un de ses tubes constitue le credo de Tiono B Wilfried allias Will B Black. C’est d’abord aux cotés de l’émérite artiste talentueux Acee 1er qu’il va forger ses dents.  Le genre R@B va le séduire  et il va passer plusieurs heures par jour à composer des textes et à fredonner des mélodies.  Il devient très vite la coqueluche de toutes les nuits culturelles des lycées et collèges de Ouagadougou, notamment avec son boys band « Cool Team », qu’il lance avec des amis en 2013. En 2014, il lance un concept nommé Kamado qui aura un grand succès dans le monde scolaire notamment.

2015 sera une année bénie pour Wilfried. La structure de production DS record et son premier responsable Donald Simporé tomberont sous son charme et naitra donc la collaboration. C’est ainsi que Will B Black rencontrera Malika la Slameuse avec qui il signera un tube ; « Ca va les étonner ». Une chanson dans laquelle Will B Black étale tout son potentiel de chanteur. Beaucoup le compare au rappeur français d’origine guinéenne Black M. Certains supputent sur sa nationalité.

« Je suis bel et bien burkinabè et mon nom de famille est Tiono ». Will B Black ne cesse de le clamer car le croyant étranger et donc hors du Burkina, il est oublié par beaucoup de promoteurs lors des concerts . Son entêtement va finir par payer. Aujourd’hui pour toutes les grandes scènes au Faso on pense à ce jeune artiste hyper talentueux.

« Noir Mélodie », c’est le titre du premier album de Will B Black qui finira de conquérir les mélomanes. Un album de 12 titres auquel il ajoutera les deux singles Et puis trois pas et Keng Taoré magnifiquement chanté avec toute l’émotion qui caractérise les chansons indémodables et le texte qui parle directement à tout le monde, tant chacun ou qu’il se trouve dans le monde a déjà vécu une pareille situation.

Will B Black a fait des études de cinéma et pour lui l’image est très importante dans la communication. Tous ses clips sont des modèles de réalisation vidéo et il a pris le pari d’en sortir une demi-douzaine en une année.

Will B Black sera en concert géant live le 09 Novembre 2017, au festival international Faso Hip Hop qui se tiendra dans la rue jouxtant la cité universitaire de la patte d’oie.  Ce sera l’occasion de voir ce pur talent,  beau gosse, très stylé avec les nattes sur sa tête, grand danseur et tellement bon chanteur que l’on ne saurait trouver de limité à son potentiel de croissance. Ce ne serait pas du tout étonnant d’entendre qu’il a fait le plein de Bercy à Paris ou de n’importe quelle salle mythique dans le monde.

Topinfo Plus

http://topinfoplus.com/

This Post Has Been Viewed 293 Times