VIOLCette vidéo, probablement tournée au Burkina Faso, met en scène un groupe de jeunes, vraisemblablement des élèves, s’exprimant en moore. Les images les montrent en plein air, en train de mettre en oeuvre le projet de se relayer sur une adolescente, les uns après les autres.

La jeune fille est visiblement forcée à s’adonner à cette orgie. On pourrait aisément conclure à un viol en reunion.

L’un des violeurs filme tranquillement la scène tandis qu’on entend des voix qui expliquent dans quel ordre les garçons vont passer à tour de rôle.

Les autorités judiciaires doivent se saisir de cette affaire et investiguer afin de mettre la main sur ces jeunes délinquants.

Il faudrait de surcroît une campagne d’éducation civique à grande échelle face à ce qui est entrain de prendre les allures d’une malsaine compétition nationale entre les jeunes.

Il est à craindre qu’à ce rythme, de plus en plus de vidéos de ce genre soit publiées sur internet et contribuent à gâcher l’avenir de plusieurs jeunes garçons et filles.

Cette banalisation des orgies sexuelles, en milieu juvénile et relayees sur les réseaux sociaux, doit être combattue avec la dernière énergie.