L’incivisme a encore fait une victime. Il s’agit du Maréchal des logis-chef (MDL-C) OUEDRAOGO Florent. Il était en service à L’escadron d’escorte et d’honneur de la Gendarmerie nationale. Le drame s’est produit depuis le 2 août et si nous en parlons quand même, c’est pour alerter l’opinion que nous avons atteint une cote d’incivisme intolérable et chacun peut en être victime. Même ceux qui ouvrent la voie pour que les autorités circulent en toute sécurité. Il est vrai que le motard ramenait du courrier pour la présidence du Faso et était sur une moto cross de service, mais c’est aussi pour relever l’ironie du sort.


Le MDL-C OUEDRAOGO Florent arraché à l’affection de sa famille et de ses compagnons

Selon des témoins, le MDL-C OUEDRAOGO Florent a été percuté à l’arrière par un véhicule qui circulait dans la même direction. Selon certains témoignages, le conducteur du véhicule 4×4 était en communication, comme beaucoup d’autres usagers le font. Donc, il a manœuvré sans prendre le soin de regarder dans le rétroviseur et il ne s’est même pas arrêté après l’accident. Ce qui est très grave car il a commis pour ainsi dire un délit de fuite.

Le MDL-C OUEDRAOGO Florent a été inhumé le 04 août 2017 à 15h30 au cimetière militaire de Gounghin.

Votre témoignage peut contribuer à démasquer ce chauffard fuyard. En tous les cas, même s’il n’était pas identifié, le remords va le ronger jusqu’à ce qu’il aille se rendre de sa propre initiative à l’autorité.

Lougouvinzourim

http://lesechosdufaso.net

This Post Has Been Viewed 735 Times