ouagale gouvernement burkinabè arrive à trouver un accord avec l’entreprise Ebomaf, la ville de Ouagadougou va bénéficier d’une voie de contournement dans les prochaines années. C’est ce qu’annonce ce jeudi 14 décembre 2017 le ministre des infrastructures, Eric Bougouma, qui sortait du conseil des ministres.

Longue de 125 km, la voie va coûter 181 milliards de francs CFA et sera exécutée en quatre ans. Avec ses sept grands ronds-points, elle va traverser les sept routes nationales autour de Ouagadougou devrait permettre de fluidifier le trafic dans la capitale, de sécuriser les usagers et les riverains.«Le boulevard circulaire est saturé, dépassé et est devenu un avenue de plein centre-ville avec à la clé des évènements dramatiques du fait que les gros camions continuent de traverser la ville causant des accidents», explique le ministre Bougouma.

Des discussions se tiennent avec l’entreprise Ebomaf qui doit exécuter les travaux dans le cadre du Partenariat Public Privé.  Le remboursement de ce projet va s’étaler sur douze ans et va débuter en 2020.

Fasozine

This Post Has Been Viewed 247 Times