yalgadoKantigui s’est rendu le weekend dernier à l’hôpital Yalgado pour rendre visite à une malade. Dans la salle d’hospitalisation, Kantigui a été sidéré de voir une autre patiente dans un état critique. En effet, Kantigui a appris que c’est une patiente de 35 ans, qui se nomme Assèta Sankara. Elle souffre d’une tumeur du col de l’utérus depuis près de deux mois. Hospitalisée pour des raisons de saignement, les examens ont révélé une tumeur qu’il faut soigner par chimiothérapie. Le traitement se fait au Ghana pour un coût estimé à 1 500 000 francs CFA. Une somme que la pauvre dame n’a pas en sa possession. En effet, dans ses investigations, Kantigui a été informé qu’elle est une coiffeuse, veuve et mère de trois enfants dont elle a la charge. C’est en décembre 2017 qu’elle a perdu son époux et depuis lors, elle se bat pour prendre soin de ses enfants. C’est pourquoi, Kantigui, à travers ces lignes, demande à toute personne de bonne volonté de bien vouloir aider cette veuve à vivre afin de prendre soin de ses enfants. Vos contributions sont attendues au 79 37 06 12.

ACCUEIL