Comme le rappelle avec humour, la campagne publicitaire de Aides, le préservatif ne doit jamais être oublié lors des rapports sexuels tant que les deux partenaires n’ont pas fait un test de dépistage.

Très efficace pour se protéger des infections sexuellement transmissibles (IST), le préservatif a souvent la réputation de « casser » l’excitation.

Pour se réconcilier avec ce bout de plastique et l’utiliser sans gêne et dégoût, il est important d’intégrer la pose du préservatif comme un jeu au cours des préliminaires.

En solo, on les teste

L’idée de vous retrouver face à votre dulcinée un préservatif à la main vous stresse ? Pour limiter les couacs et les situations gênantes, on s’entraine à le mettre, à se masturber (pour ressentir la sensation de la pénétration) et à l’enlever en solo.

On teste le goût, la texture, et surtout on choisit le préservatif qui vous convient le mieux parmi la diversité vendue… Mais les demoiselles peuvent elles aussi s’entrainer à jouer avec un préservatif pour apprendre à le manier avec dextérité.

Mettre un préservatif, un jeu sexuel

Votre partenaire doit mettre un préservatif, mais pour que la situation ne devienne pas une corvée, accompagnez-le et intégrez la mise en place de la capote à vos jeux sexuels. Amusez-vous et surtout ne perdez pas le contact. Si vous sentez que votre partenaire est troublé et qu’il perd son érection, mettez le préservatif à sa place avec vos mains, votre bouche ou continuez à le caresser pour stimuler son érection.

Pour ne pas à devoir courir dans la salle de bain pour se réapprovisionnez (rappelez-vous, on met un nouveau préservatif à chaque nouveau câlin), gardez la boîte de préservatifs à portée de main.

Rendre la pénétration agréable pour la femme

Le préservatif composé le plus souvent de latex est bien moins doux que le pénis. Ce pourquoi la lubrification naturelle du vagin peut parfois être insuffisante pour des rapports sexuels avec capote.

La solution consiste tout simplement à augmenter la durée des préliminaires pour stimuler davantage la lubrification naturelle du vagin. Ou à utiliser un gel spécifique, même quand les préservatifs sont déjà prélubrifiés, ce qui facilitera la pénétration.

Bien choisir son préservatif, pour un meilleur plaisir et une meilleure protection

Il est recommandé d’utiliser des préservatifs sans lubrifiant pour la fellation, pour une question de goût. Des préservatifs épais et du lubrifiant pour la sodomie et des préservatifs plutôt fins pour la pénétration vaginale.

Mais attention, vous ne pouvez pas utiliser de préservatif sans lubrifiant pour une pénétration. Il risquerait d’éclater. Donc, après une fellation avec préservatif, vous devez impérativement mettre un préservatif avec lubrifiant pour la pénétration. Prévoyez des réserves pour chaque changement de positions !

Et si vous voulez utiliser un lubrifiant supplémentaire, choisissez uniquement ceux à base d’eau. Ne jamais utiliser de corps gras ou de vaseline qui rendent les préservatifs poreux.

Et comme le rappelle l’association Aides, si vous n’avez pas de préservatifs sous la main, buvez un café, mettez-vous au tricot, enfilez des perles, écossez des petits-pois ou faites une partie de scrabble.

 

Source : Autre presse

 

 

 

This Post Has Been Viewed 669 Times