baptCe qui s’est récemment passé au quartier Darou-Salam de Mbour se passe de tout commentaire. A en croire nos confrères de l’Obs, deux hommes qui étaient les amants d’une même femme se sont donnés en spectacle le jour des festivités du baptême du bébé dont chacun réclamait la paternité.

Alors que tous les invités présents étaient plongés dans les festivités du baptême qui visiblement allaient bon train, un homme est subitement arrivé au lieu de la fête et il a fait la surprenante déclaration selon laquelle il est le père biologique du bébé dont on célébrait le baptême.

Une surprenante déclaration qui a tenu toute l’assistance en haleine.  A. D le père dit  légitime qui est aussi un agent du Trésor de Mbour  a fait d’ailleurs savoir :  « la mère de l’enfant est mon amante et à plusieurs reprises, nous avons eu des rapports s*xuels et  donc logiquement, l’enfant est le mien ». L’homme explique avoir d’ailleurs pris la décision de donner un nom au nouveau-né qu’il désigne être son enfant.

A son tour, le second prétendu père du bébé est monté au créneau pour assurer que l’enfant est le sien et qu’il ne laissera personne lui prendre son fils. Au regard du ton qui montait et compte tenu des conséquences désastreuses auxquelles cette affaire pouvait conduire, la maman du bébé a décidé de faire toute la lumière dans cette affaire.

C’est donc dans les locaux du commissariat de Mbour que la femme a désigné A.D comme le vrai père de l’enfant. D’après la mère du bébé, elle avait accepté de donner la paternité au faux père parce que ce dernier avait pris à sa charge tous les frais de la grossesse jusqu’à l’accouchement.  La mère du bébé ajoute que l’homme faisait tout cela en sachant qu’il n’était pas le père biologique de l’enfant.

Frustré par les déclarations de la maman du bébé, l’amant malheureux et ses proches sont retournés au lieu de la fête, ils ont emporté les mets, denrées et tout ce qu’ils avaient apporté pour la fête du baptême du bébé.

Afrikmag

This Post Has Been Viewed 522 Times