scoliose-operation-robotisee-sur-enfant-ans_width1024Un jeune enfant de 6 ans a été opéré grâce à une chirurgie robotisée simulée depuis 1 an dans le centre SimUsanté®.

Les services de chirurgie de l’enfant et de neurochirurgie du CHU d’Amiens ont mené avec succès une chirurgie robotisée sur la colonne vertébrale d’un enfant grâce à des exercices de simulation intégrale sur impression 3D avec SimUSanté®, selon les informations révélées par le communiqué du CHU d’Amiens. Louis, 6 ans, souffre d’une amyotrophie spinale génétique. Depuis six mois, il est allongé en permanence. Depuis son opération, il peut s’asseoir à nouveau, mieux respirer, mieux manger et retrouver une vie sociale.

Le jeudi 28 septembre 2017, le service de chirurgie de l’enfant du CHU Amiens-Picardie a réalisé avec succès une première mondiale, la chirurgie mini-invasive robotisée sur un enfant de 6 ans fragile, souffrant d’une scoliose grave évolutive. Une opération permise grâce à un an de simulation. Cette chirurgie robotisée préparée depuis 1 an a été intégralement répétée dans le centre de simulation SimUsanté®.

UNE OPÉRATION DÉLICATE

Le robot Rosa a posé des tiges de croissance sur le rachis de l’enfant avec une fixation complexe dans le bassin. La stabilité est assurée grâce aux vis ilio-sacrées, solides et reconnues comme donnant une meilleure correction de l’obliquité du bassin. Elles évitent de bloquer certaines vertèbres qui peuvent encore grandir.

« Leur pose à proximité des racines nerveuses reste très complexe et rare ; elles sont volumineuses au regard de la petite taille des os de l’enfant (vis de 7mm de diamètre à poser dans un couloir osseux de 8mm) », rappelle le communiqué.

Les difficultés de l’opération et sa potentielle longue durée ont pu être évacuées après avoir été appréhendées plusieurs fois en simulation. L’impression 3D de la colonne vertébrale de l’enfant intégrée à un mannequin a permis aux chirurgiens de préparer au mieux l’opération avec un robot dédié.

« Il s’agit de deux premières en une », a expliqué Pr Richard Gouron, chef du service chirurgie de l’enfant au CHU d’Amiens lors d’une présentation à la presse. « Une première en simulation, et une première chirurgicale, la mise en place de vis illio-sacrées à l’aide d’un robot ».

Louis est à présent en convalescence dans le service de Médecine Physique et de Réadaptation pédiatrique (MPR) du CHU Amiens-Picardie.

« 4 jeunes patients sont d’ores-et-déjà programmés pour bénéficier au CHU Amiens-Picardie, de ce nouveau type de chirurgie », nous informe le communiqué.

A lire aussi:

Du nouveau dans la scoliose

Certaines formes de scoliose auraient une origine génétique

Scoliose : comment la dépister ?

https://www.topsante.com

This Post Has Been Viewed 40 Times