bancee (1)L’infirmerie des Etalons s’est remplie en un temps record. Les joueurs alités sont Aristide Bancé, Préjuce Nakoulma et Bassirou Ouédraogo. Le premier s’est blessé à la cheville le dimanche 6 mai avec son club Al Masry qui jouait la première journée de la Coupe de la confédération face aux Mozambicains de l’União de Sungu. Bancé a reçu un choc dans un contact rugueux avec un joueur adverse. L’attaquant des Etalons est actuellement en Belgique pour des soins. Si la durée de son indisponibilité n’est pas encore déterminée, il sera absent des terrains pendant quelques mois. Le joueur lui-même signifiait sur sa page Facebook, que c’est la blessure la plus importante de sa carrière.

Préjuce Nakoulma, lui s’est blessé aussi à la cheville avec son club, le FC Nantes lors de la 36e journée de la ligue 1 française. Les Canaris étaient opposés à Montpellier et le Burkinabè s’est foulé la cheville gauche à la 17e minute de jeu. Pour ce type de blessure, c’est au moins 2 à 3 semaines d’indisponibilité. Autant dire que la saison est certainement terminée pour le véloce goaleador. Il  reste désormais 2 journées pour boucler le championnat.

Quant à Bassirou Ouédraogo, son cas est le plus complexe. Le joueur du Horoya AC de Guinée s’est blessé à la nuque après une chute spectaculaire sur la plage lors du décrassage avec ses équipiers à l’issue de la victoire de sa formation à Lomé en ligue africaine des champions face à Togo Sport (2 à 1). Il a subi une intervention chirurgicale. Si la vie du joueur n’est plus en danger, l’on craint qu’il ne puisse plus rejouer au foot. Néanmoins les nouvelles qui nous viennent de Lomé sont rassurantes car le sociétaire du club champion de Guinée Conakry a retrouvé la parole ainsi que la mobilité de ses membres supérieurs.

Mais il est prévu 90 jours de rééducation. Après quoi, Bassirou se rendra au Maroc pour d’autres soins. Son club a dépêché un docteur spécialisé pour suivre de près l’évolution de la santé du joueur.

L’on espère que tous ces joueurs retourneront mouiller le maillot sur les terrains dans les plus brefs délais, pour le bonheur des supporters burkinabè.

Kader Traoré

Coupe du Faso 2018

L’ASFA-Y chute, le Rail toujours en course

 

Les quarts de finale de la coupe du Faso 2018 se sont joués le mercredi 9 mai dernier. L’ASFA-Y s’est laissé surprendre par Salitas FC (0-1) et devra se concentrer sur sa fin de saison. Le Rail club, lui file en demi-finale grâce à sa victoire de 2 à 0 sur l’USO.

 

On connaît les 4 qualifiés pour les demi-finales de la coupe du Faso. Il s’agit de Salitas FC, du RCK, de l’AS Sonabel et de l’ASFB. Ces équipes se sont débarrassées de leurs adversaires avec plus ou moins de difficultés. Le Rail club n’a pas tremblé devant l’Union sportive de Ouaga. Les Faucons se sont imposés par 2 buts à 0. Ainsi donc, Kamou Malo et ses poulains comptent donc poursuivre leur conquête de la coupe du Faso et du championnat national.

L’ASFA-Y de son côté, avait tout misé sur la coupe nationale, après des déboires en championnat. Malheureusement, les Jaune et vert sont tombés face à Salitas FC (0-1). Le bourreau des Yennenguistes s’appelle Ali Ouédraogo.

K.T

Les résultats des quarts

 

ASFA-Y # Salitas FC : 0-1

RCK # USO : 2-0

AS Sonabel # ASECK : 1-1 (4-3)

ASFB # USFA : 1-1 (4-2)

Les oppositions des ½ finales

Salitas FC # AS Sonabel

RCK # ASFB

Fasofoot (27e journée)

 

Vendredi 11 mai

Santos FC # Bobo Sport à 16h au stade municipal

EFO # USCO à 18h 15 au stade municipal

ASFB # Majestic SC à 16h au stade Wobi

Samedi 12 mai

Rahimo FC # RCB à 16h au stade Wobi

Dimanche 13 mai

Salitas FC # ASFA-Y à 16h au stade du 4-Août

USFA # RCK  à 18h 15 au stade du 4-Août

AS Sonabel # AJEB  à 16h au stade municipal

USO # AS Police à 18h 15 au stade municipal

http://lobservateur.bf

This Post Has Been Viewed 665 Times