recutementDe loin, on croirait à un meeting politique organisé en plein air. Une foule impressionnante que la grande cour de l’Agence nationale pour l’emploi, dans le quartier Cissin, ne peut contenir. Des milliers de chercheurs d’emploi y ont accouru dans l’espoir de franchir le premier barrage et se qualifier pour participer aux tests de recrutements d’agents administratifs, de sage-femmes, d’informaticiens, chauffeurs, infirmiers d’Etat, juristes, etc., lancés par la Caisse nationale de sécurité sociale.

« Nous sommes venus depuis ce matin, mais on a trouvé des gens qui ont dormi ici depuis le week-end, dont certains sont venus de province. On attend de tirer au sort, « oui ou non » pour savoir si on pourra faire le test », explique un jeune ouagalais qui postule pour le poste d’agent administratif. « Il faut d’abord posséder la carte de demandeur d’emploi pour postuler. Après, tu attends qu’on appelle ton nom pour le tirage au sort. Il y a deux bulletins : oui et non. Si tu tires oui, tu es qualifié pour participer au test. Si tu tires non, là, c’est pas bon ; tu es éliminé direct », poursuit-il .
La journée d’hier était consacrée à la pré qualification de 220 candidats, lesquels pourront participer au test de recrutement de 40 agents administratifs. 


Au total, 3647 candidats se sont inscrits pour la pré qualification et l’appel qui a débuté à 13 heures se poursuivait vers 18 heures quand nous quittions les lieux.
Nous y reviendrons !

Source kaceto.net

This Post Has Been Viewed 753 Times