boa_bfLe groupe Bank of Africa (BOA) Burkina, majoritairement détenu par BMCE-Bank a contribué au financement de la réalisation de l’échangeur autoroutier du Nord, le plus grand du Burkina Faso, voire de la sous-région. Cette infrastructure, qui sera mise en service le 15 novembre 2018 a nécessité un investissement de plus de 106,7 millions d’euros soit environ 70 milliards de FCFA. Elle est le fruit d’un partenariat public privé entre l’État burkinabè et le groupe BOA.

BMCE Bank of Africa, groupe bancaire marocain est présent dans une trentaine de pays en Afrique, en Europe et en Asie, employant plus de 15000 collaborateurs à travers le monde, avec un réseau de 1 650 points de vente au service de plus de 6 millions de clients.

Le Groupe BOA distinguée à Paris

Le groupe marocain BMCE Bank Of Africa a été distingué sacrée « Banque Africaine de l’Année 2018 » par  l’agence de médias et de notation Leaders League.  C’était au cours du forum AIFA -Africa Investment Forum & Awards-, qui s’est tenu le 8 novembre à Paris. Le prix de la « Banque Africaine de l’année » récompense la banque africaine ayant le positionnement le plus remarquable sur le continent.

Le Groupe BOA est actuellement implanté dans 18 pays, dont 8 en Afrique de l’Ouest (Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Ghana, Mali, Niger, Togo et Sénégal), 8 en Afrique de l’Est et dans l’Océan indien (Burundi, Djibouti, Ethiopie, Kenya, Madagascar, Ouganda, Rwanda et Tanzanie) et en République Démocratique du Congo, ainsi qu’en France, à travers un réseau de 16 banques commerciales, une société financière, une banque de l’habitat, deux sociétés d’investissement, une banque d’affaires et deux  bureaux de représentation. Depuis 2010, le Groupe Bank of Africa est majoritairement détenu par BMCE-Bank qui apporte un puissant soutien stratégique et opérationnel à la BOA, ainsi qu’un accès direct à des marchés internationaux grâce à sa présence en Europe, en Asie et en Amérique du Nord.

BOA-Burkina participe au financement de l’économie burkinabè. Pendant la dernière décennie, elle a injecté presque 300 milliards de F CFA, chaque année.

Balguissa Sawadogo

Ecodufaos.com/Ecodafrik.com