incDans la nuit du 5 au 6 janvier 2019, un incendie dans une maison a créé la consternation dans le quartier Tampouy de Ouagadougou. On enregistre deux morts et des dégâts matériels. Les causes de ce drame ne sont pas encore connues.

Il s’agit d’une maison de type R+1. Alors que les membres de la famille passaient une nuit paisible, aux environs d’une heure du matin, le 6 janvier 2019, l’incendie s’est déclenché.

Selon les témoignages recueillis sur place, l’origine du feu est inconnue, mais la fumée venait du salon. Ce qui laisse penser que le feu a commencé dans cette partie de la maison. Une femme et son fils dormaient à l’étage.

Tentant de descendre pour faire face à l’incendie au salon, ils ont dû rebrousser chemin à cause de l’intensité des flammes. En l’absence de secours, ils sont restés bloqués à l’étage et y ont perdu la vie. Le père de famille est dans un état post-traumatique. Les meubles et les engins roulants sont aussi partis en fumée.

Une tragédie qui laisse les voisins sans voix. Pour certains, « la source de ce drame vient du courant électrique ». Par contre, d’autres estiment que l’incendie a une origine mystérieuse. Quoi qu’il en soit, ces évènements malheureux sont légion dans nos cités. Ce qui nous amène à nous interroger une fois de plus sur la prise en compte des mécanismes de prévention d’incendies lors de la construction des maisons et du contrôle par la SONABEL des installations électriques.

A l’aune de toutes les interprétations mystérieuses et superstitieuses propres à nos cultures, un devoir de raison demeure.

E.K.S.
Lefaso.net