inoukLes efforts du président-directeur général de CIM Metal Group, Inoussa Kanazoé, dans la promotion de la jeunesse burkinabè, ont été salués. C’était au cours de la « Nuit de la jeunesse » organisée par la direction régionale de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelles du Centre, le samedi 25 août 2018, au palais de la jeunesse et de la culture Jean-Pierre-Guingané. Cette commémoration a été placée sous le patronage du ministre d’Etat auprès de la présidence du Faso, Simon Compaoré ; et la présidence du gouverneur de la région du Centre.

 

Cette journée internationale de la jeunesse 2018, célébrée en différé dans la région du Centre, a été marquée essentiellement par un panel régional sur le thème de cette édition, l’organisation d’une opération de dépistage de l’hépatite B et de don de sang, l’organisation d’une rencontre d’échanges et de dialogue entre les jeunes de la province du Kadiogo avec les députés de la région suivie d’une visite guidée au sein de l’hémicycle, etc.

Mais l’organisation de la nuit de reconnaissance pour distinguer des personnalités et leaders de mouvements et associations de jeunesse a été incontestablement l’un des moments les plus attendus. Dans ce volet, plusieurs personnalités ont vu leur mérite reconnu. Parmi elles, Inoussa Kanazoé.

À la tête d’un groupe d’une quinzaine de sociétés évoluant dans la cimenterie, la fabrication de fer de béton, le transport, la distribution de produits alimentaires, la construction, les BTP, Inoussa Kanazoé, Président-directeur général (P-DG) de Cimmetal Group, emploie plus de 5 500 personnes. L’ensemble de ses activités génère plus de 16 500 emplois indirects. La particularité de ses entreprises est la promotion de la jeunesse. L’âge moyen de ses employés se situe dans la trentaine.

Administrateurs, cadres supérieurs, cadres moyens, agents et ouvriers sont tous des jeunes sortis fraîchement des écoles et universités burkinabè. Avec un tel niveau de contribution à la lutte contre le chômage au Burkina, la direction régionale de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelles du Centre a reconnu les mérites de l’enfant de Dapélégo, lors de la « Nuit de la jeunesse ». 
Le directeur général de Cimfaso, Rahim Kanazoé, plus jeune des directeurs généraux, a, au nom du P-DG, réitéré l’engagement du groupe à davantage promouvoir la jeunesse burkinabè. Cela passe, selon lui, par une politique d’insertion des jeunes diplômés dans le groupe, l’offre de stages aux jeunes diplômés et l’appui aux initiatives des jeunes.

Les activités de Inoussa Kanazoé génèrent plus de 5 500 emplois directs et 16 500 emplois indirects au profit de la jeunesse burkinabè.

En plus de Inoussa Kanazoé, une dizaine de personnalités ont aussi été distinguées. La Nuit de la jeunesse a été célébrée dans le cadre de la Journée internationale de la jeunesse qui se tient le 12 août de chaque année. 
Pour le directeur régional, Apollinaire Compaoré, l’objectif de la cérémonie était de rendre hommage aux personnes physiques et morales qui, dans leurs actions, contribuent d’une manière significative à la promotion de la jeunesse. L’activité avait aussi pour objectif de permettre aux jeunes d’avoir des repères et de pouvoir s’identifier à ces personnes ressources. Enfin, elle a visé l’éveil des consciences des jeunes à plus de civisme, de patriotisme et de participation aux efforts de développement national.

Par N.O