infidelAprès avoir longtemps soupçonné son patron de flirter avec son épouse, un employé d’une société d’assurance de renom à Bobo-Dioulasso a fini par les prendre en flagrant délit dans un hôtel de la place. Ironie du sort l’amant de sa femme n’est autre que le témoin de mariage de celle-ci. Depuis, la survenue de l’acte d’infidélité, le patron, un homme pourtant bien respecté à Bobo, a usé de toutes les tentatives pour, non seulement étouffer l’affaire mais aussi pour éviter la demande de divorce que son employé avait introduite auprès du tribunal de grande instance de Bobo-Dioulasso. Chose qu’il n’a pas pu éviter, puisque le 7 février 2018, le divorce a été prononcé à tort pour la femme. N’ayant pas pu digérer la témérité de son agent, le patron en question aurait utilisé toutes sortes de subterfuge pour licencier son employé et ami devenu son rival. De sources proches de ladite société d’assurance, le patron en question aurait brandi des supposés carnets de reçu pour se séparer de son agent. Depuis, les deux parties se sont trimbalées à la Brigade de recherche de gendarmerie. Aux dernières nouvelles, c’est l’employé cocufié qui a saisi le tribunal administratif où il a porté plainte pour licenciement abusif. Source Agence d’information du Burkina Topinfoplus.com