La nouvelle sur une éventuelle dévaluation du franc CFA a été battue en brèche par le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (BCEAO).  

Il n’y aura pas de nouvelle dévaluation du franc CFA. C’est du moins ce qu’a affirmé Tiémoko Meyliet Koné, gouverneur de la BCEAO, au cours d’un échange avec le patronat ivoirien ce jeudi 1er mars 2018.

« Il n’y a aucune raison de parler de dévaluation », a-t-il déclaré.

M. Tiémoko s’est aussi exprimé sur le sujet de l’arrimage du franc CFA à l’euro. Pour lui, « c’est plus avantageux pour nous d’avoir une monnaie à parité fixe ».

Il a aussi fait savoir que sur le marché financier régional, les émissions des bons du Trésor sont passées de 518 milliards de francs CFA en 2011 à 3700 milliards de francs CFA en 2017.

Au niveau du financement des PME, le gouverneur de la BCEAO a révélé que le financement de ces Petites et moyennes entreprises est de 4700 milliards de francs CFA en fin février contre 723 milliards de francs CFA en 2011.

Imatin.net