seynLes négociations entre le Gouvernement et la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) reprennent ce lundi 22 janvier 2018. Après que les deux parties aient salué l’avancée des négociations en début de semaine dernière, l’espoir était de mise quant à une levée du mot d’ordre de grève de la Coordination. Une semaine après, la fumée blanche se fait toujours attendre.

Cette semaine reste décisive pour les négociations entre le gouvernement et la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE). Si des avancées notables ont été enregistrées depuis le mardi 16 janvier 2018, il n’en demeure pas moins des points litigieux qui attendaient d’être réglés. Et c’est le traitement de ces points qui ralentie la marche des deux parties vers le bout du tunnel.

Les deux parties ayant une conscience claire des enjeux réels de ce « conflit social » qui dure depuis près de quatre mois, il ne fait pas de doute qu’elles trouveront le consensus qui épargnera l’école burkinabè d’un drame encore plus profond.

Les négociations de cette semaine seront donc décisives. Elles siffleront soit la fin de la « si longue grève » des enseignants, soit le début d’un retour en salle de gymnastique dans la perspective d’un nouveau bras de fer entre les deux parties.

226infos.net

This Post Has Been Viewed 1,117 Times