bslatLe gouvernement burkinabè  a annoncé ce 19 septembre 2018 la création d’une police judiciaire anti-terroriste dénommée Brigade spéciale des investigations anti-terroristes et de la lutte contre la criminalité organisée (BSLAT). Sa mission est d’appuyer le pôle judiciaire spécialisé  dans la lutte contre les infractions de terrorisme.

Pour rappel, une loi a été votée en janvier 2017 instituant ce pôle judiciaire.  « Il était donc nécessaire d’avoir une  police judiciaire spécialisée dans ce domaine« , a indiqué le porte-parole du gouvernement Remis Dandjinou, au sortir du Conseil des ministres de ce mercredi.

Le Burkina est aux prises avec de récurrentes attaques terroristes. Le ministre de la sécurité a annoncé récemment la capture d’environ 400 présumés terroristes.

Burkina24