robotLe Togo importe environ 500 000 tonnes de déchets électroniques par an, dont une partie peut constituer un risque pour la santé, mais cela inspire également les innovateurs locaux et crée des emplois.

Ce robot ressemble à une araignée et il bouge comme une araignée, mais cette créature ne peut pas être simplement rejetée comme un jouet.

C’est un symbole de la révolution numérique qui se prépare dans l’un des plus petits pays d’Afrique de l’Ouest.

« Je l’ai fait à partir d’une imprimante 3D jetée « , dit Ousia Foli-Bebe, en désignant son robot.

« Le plastique récupéré de l’imprimante est devenu les bras et les jambes. Et j’ai aussi fabriqué une imprimante 3D à partir de déchets électroniques. En fait, j’ai appris à fabriquer l’imprimante à partir d’Internet », ajoute-t-il.

Lire aussi: Des jeux olympiques pour robots en 2020

A printer at a landfill
Image captionLes imprimantes mises au rebut font partie des tonnes de déchets électroniques qui sont envoyées au Togo

M. Foli-Bebe emmène l’araignée robot dans les écoles dans l’espoir d’intéresser les élèves aux sciences et au recyclage.

« J’espère faire une trousse scientifique pour qu’ils puissent commencer à fabriquer leurs propres gadgets et à résoudre les problèmes de cette communauté « , dit l’inventeur.

Son laboratoire Ecotec est situé à Amadanhome, dans la banlieue de Lomé, la capitale du Togo.

Lire la suite