andrAndy Rubin prépare un smartphone doté d’une intelligence artificielle capable d’accomplir un maximum de tâches à votre place, comme envoyer des mails ou répondre à des SMS.

Pas facile de rebondir après Google pour Andy Rubin, le créateur d’Android et ancien patron de la division robotique du géant de Mountain View. Le premier smartphone présenté avec sa société Essential Products Inc. en 2017 a été un véritable échec commercial qui l’a conduit à revoir ses plans. Il a abandonné depuis un projet de smartphone très avancé et un autre d’enceinte connectée. D’après Bloomberg, il aurait même songé un temps à revendre Essential Products. Une mauvaise passe dont il espère se sortir avec un nouvel appareil, plus modeste du point de vue du matériel, mais plus original puisqu’il serait capable en quelque sorte d’imiter l’utilisateur.

Ce mystérieux smartphone serait disposerait d’un petit écran et se commanderait principalement à la voix grâce à un logiciel d’intelligence artificielle développé par Essential. Il aurait pour vocation à agir en votre nom et prendre des rendez-vous, répondre aux mails et SMS, le tout en prenant en compte la contextualisation et les modalités de votre forfait. Voilà qui n’est pas sans rappeler ce que font déjà les assistants vocaux comme Assistant, Siri, Alexa ou Cortana. Google a par ailleurs prévu de lancer son nouveau service Duplex qui permet d’appeler des commerçants à votre place avant la fin de l’année à New-York, Atlanta, Phoenix et San Francisco.

Un instrument de déconnexion

Le pari d’Essential n’est donc pas gagné. Pour contourner le problème, il pourrait proposer son logiciel en complément des smartphones des utilisateurs, soit un téléphone complet, destiné à ceux qui souhaitent passer moins de temps connectés à leurs écrans. Essential Products a refusé de confirmer ce projet.

L’année dernière, Andy Rubin s’était laissé à quelques réflexions annonciatrices, auprès de Bloomberg. « Je voudrais arriver à faire en sorte que votre téléphone devienne une véritable version virtuelle de vous-même, afin  que vous puissiez profiter de votre vie, prendre votre dîner, sans y toucher et en ayant confiance pour qu’il agisse en votre nom. Je pense que cela pourrait résoudre une partie des comportements addictifs », avait-il déclaré.

Un premier prototype devrait voir le jour d’ici la fin de l’année, avec pour objectif de le présenter lors du prochain CES de Las Vegas.

https://www.01net.com