souvLes hommes qui portent des sous-vêtements amples plutôt que serrés ont des concentrations de spermatozoïdes plus élevés selon une nouvelle étude américaine.

Entre boxer « stretch » et caleçon ample, le choix doit se porter sur la première option, si l’homme a un désir de paternité. C’est en tout cas ce que suggèrent des chercheurs de l’université de Harvard aux Etats-Unis dans une nouvelle étude parue dans la revue Human reproduction. Les résultats soulignent que les hommes qui portent fréquemment des sous-vêtements amples ont des concentrations et un nombre total de spermatozoïdes plus élevés que leurs homologues qui portent un sous-vêtement serré.

Pour comprendre en quoi le choix du sous-vêtement masculin peut impacter la fertilité, les chercheurs ont analysé les résultats des spermogrammes de 656 hommes âgés de 32 à 39 ans entre 2000 et 2017, au sein du service d’assistance à la procréation du Massachusetts General Hospital à Boston (États-Unis).

DES SPERMATOZOÏDES PLUS MOBILES

Les hommes qui portaient des sous-vêtements amples ont présenté des concentrations de spermatozoïdes 25% plus élevées que les hommes qui portaient principalement des types de sous-vêtements plus ajustés. Le nombre total de spermatozoïdes était supérieur de 17% chez les premiers par rapport aux adeptes de sous-vêtements stretch. Les amateurs de caleçons avaient également un taux plus élevé de sperme mobile. Les spermatozoïdes sont plus aptes à se déplacer dans le système reproducteur féminin et à fertiliser un ovule, selon l’étude reprise par Business insider.

Autre constat, les porteurs de sous-vêtements serrés sécrétaient plus d’hormone folliculo-stimulante (FSH), qui joue un rôle dans la fertilité masculine et stimule la production de spermatozoïdes. Pour les chercheurs, il s’agit d’un mécanisme de compensation des faibles niveaux de spermatozoïdes.

Ces conclusions rejoignent une autre étude mettant en garde contre une mauvaise habitude pour la santé du sperme. Menée en 2014 par l’Université d’Exeter au Royaume-Uni, ses résultats suggéraient qu’avoir le portable dans la poche près des parties intimes affectait la qualité du sperme.

https://www.topsante.com/