kayaDans la nuit du samedi 13 au dimanche 14 mai 2017, Z. Z., une jeune fille d’une trentaine d’années a été mortellement fauchée par un véhicule dans la « Cité du cuir et des brochettes au coura-coura ».
Selon des informations, c’est après avoir fermé son kiosque situé du côté Nord du rond-point Naaba Oubri que la jeune fille a rencontré la mort sur son chemin en rentrant chez elle au secteur N°4. En effet, un véhicule venant dans le sens inverse et « en pleine vitesse » est monté sur un ralentisseur. Déséquilibré par le choc, le chauffeur a basculé dans l’autre sens de la voie et a heurté Z. Z. qui avait remorqué sa petite sœur à moto. Après la collision, le véhicule a trimbalé sur une distance de plus de 50 mètres la victime qui est morte sur le champ. A en croire des témoins, le corps de la défunte présentait des fractures au niveau de la tête et des membres. Quant à la petite sœur de la défunte, elle a eu la vie sauve. Elle s’en est sortie avec deux fractures au niveau des membres inférieurs. Z. Z. laisse derrière elle son concubin et une famille éplorée. Cet accident mortel est le deuxième en l’espace de deux semaines à Kaya. En effet, lors du long week-end du 1er mai dernier, une autre fille en classe de 3e au lycée provincial Moussa Kargougou de Kaya a été mortellement fauchée par un motocycliste en état d’ivresse.
Sidgomdé
Photo: archives

This Post Has Been Viewed 837 Times