Sécurité : Eugene Kaspersky, PDG de Kaspersky Lab, l’assure et se dit prêt à témoigner devant le Sénat américain : l’éditeur de sécurité n’a jamais apporté son aide au gouvernement russe en matière de cyberespionnage.

Kaspersky Lab a répliqué au gouvernement américain.

L’éditeur de sécurité a réfuté les soupçons selon lesquels il aurait pu aider le gouvernement de Russie dans ses actions de cyber-espionnage. A l’occasion d’un rendez-vous AMA sur Reddit, Eugene Kaspersky, le PDG de Kaspersky, a déclaré qu’il serait heureux de témoigner devant le Sénat américain.

« Je suis désolé que ces messieurs ne puissent pas utiliser le meilleur logiciel sur le marché pour des raisons politiques » a-t-il déclaré.

Ces commentaires font suite aux déclarations du directeur de l’Agence de sécurité nationale, Mike Rogers, devant le comité sénatorial. Selon Reuters, le patron de la NSA a fait savoir qu’il examinait l’utilisation faite par le gouvernement du logiciel du russe Kaspersky Lab.

La cybersécurité est devenue un sujet brûlant à Washington depuis les fuites de courriers électroniques lors de la campagne présidentielle de 2016,  les forts soupçons d’ingérence de la Russie, ainsi que des intrusions dans des systèmes gouvernementaux et du secteur privé.

Jeudi dernier, le président Trump a signé un décret sur la cybersécurité visant à moderniser et à renforcer les systèmes informatiques américains.

Kaspersky a déclaré qu’il était prêt à aider le gouvernement à enquêter et estime que « un examen approfondi de Kaspersky Lab confirmera que ces allégations ne sont pas fondées. »*

http://www.zdnet.fr/

This Post Has Been Viewed 68 Times