loterie-nationale-burkinabe-il-devient-multimillionnaire-a-76-ans_58f570366d54f_l250_h250La Loterie nationale burkinabè (LONAB) a remis, le dimanche 9 avril 2017 à Bogandé dans la Gnagna, les chèques à deux heureux gagnants de la localité. Il s’agit d’un gain de 3 millions de F CFA et d’un super lot d’environ 41 millions de F CFA.
Septuagénaire, handicapé visuel, Ountarpo Namountougou du village de Moipienga (à 25 km de Bogandé) dans la Gnagna, est aujourd’hui multimillionnaire grâce à la Loterie nationale burkinabè. En pariant juste au 4+1 du 26 mars dernier et avec une mise de 900 F CFA, il a décroché la coquette somme de 40 millions 856 mille francs CFA. Son chèque lui a été remis, ainsi que celui d’un autre gagnant à la tombola minute, le dimanche 9 avril 2017 à Bogandé.
Emu, Ountarpo Namountougou a avoué être un parieur régulier depuis les années 1970, mais il ne décrochait que des sommes allant de 10 000 F CFA à 400 000. «Je suis heureux et au-delà de ma personne c’est toute ma famille qui est heureuse du lot que je viens de recevoir. Je remercie le Tout-puissant sans qui je ne pouvais jamais devenir millionnaire», a déclaré le néo-millionnaire, tout en traduisant sa reconnaissance aux responsables de la LONAB. Quant à ce qu’il fera de cette somme, le vieux Namountougou n’en a pas encore une idée. «De retour en famille, nous allons nous réunir pour qu’ensemble nous puissions décider de l’utilisation efficiente de la somme», a-t-il précisé.
A la suite de Ountarpo Namountougou, c’est autour de Hamidou Mano, charretier, de recevoir son gain de 3 millions de F CFA qu’il a gagné en grattant un ticket de 200 F CFA de la Tombola minute. «Je vais construire une maison et si l’argent reste je m’achèterai une moto», a-t-il expliqué.
Pour le directeur régional de l’Est de la LONAB, Yamba Jean Zida, la cérémonie de ce jour prouve que la chance peut sourire à toute personne qui fait confiance à la nationale des jeux, quel que soit son lieu de résidence. «Vous voyez que la chance n’est pas l’apanage des populations des grands centres urbains. Aujourd’hui à Bogandé, nous avons la preuve que la LONAB fait des gagnants partout», s’est-il félicité. Il a invité les gagnants à utiliser leur gain de façon responsable afin qu’il serve à leur famille et à la communauté.
Aymar POODA (Collaborateur)
http://www.sidwaya.bf/

This Post Has Been Viewed 636 Times