Dozo-300x200Le quartier général (QG) des Koglwéogo de Karangansso-Vigué dans la province du Houet a été attaqué dans la journée du mercredi 12 septembre 2018 par des populations qui s’opposent à leur installation dans la zone.  Trois (03) personnes dont 2 Koglwéogo auraient trouvé la mort dans ces affrontements.

Les violences se sont produites mercredi soir à Djosso, un site d’orpaillage situé à 15 km de Karangasso-Vigué, entre des habitants de la localité et des membres du groupe d’autodéfense Koglwéogo.

Déjà, en février dernier, les Dozo, autre groupe d’autodéfense propre à la zone, avaient sommé les Koglwéogo de quitter la localité.

C.O.T.

http://lesechosdufaso.net/