fbcUn bouton Downvote a fait son apparition sur le réseau social. Il permet de déclasser les commentaires offensants ou mensongers.

Mark Zuckerberg a toujours justifié l’absence de bouton Je n’aime pas par le fait que Facebook devait être un lieu d’échanges positifs et non de rejet. Pourtant, le réseau social teste actuellement un bouton « Downvote » comme l’ont remarqué plusieurs utilisateurs.

Ce bouton permet aux internautes de « déclasser » les commentaires qu’ils jugent inappropriés pour les masquer. Lorsque l’on tape sur ce bouton, le message est caché et les utilisateurs peuvent expliquer leur choix par différentes options comme « offensant », « trompeur » ou « hors sujet ».

Captures

« Nous ne testons pas un bouton « Je n’aime pas », a tenu à préciser un porte-parole du réseau social à Techcrunchmais un moyen pour les internautes de faire un retour sur les commentaires publiés sur une page publique. » Pour le moment, ce test ne concerne qu’une poignée d’internautes américains (5% des utilisateurs de l’appli Android configurée en anglais).

Ce bouton pourrait bien aider Facebook dans son combat, pour le moment pas très efficace, contre les « fake news » et venir compléter le travail des modérateurs notamment en cas de harcèlement. Il pourrait aussi permettre à Facebook de mieux cerner les sujets qui intéressent les membres du réseau social, Mark Zuckerberg ayant promis de mettre l’accent sur les messages « ayant du sens » partagés par les amis.

La dernière fois que Facebook a étudié la possibilité de créer une fonction ressemblant peu ou prou à un bouton Je n’aime pas, cela a abouti au lancement des boutons Réactions, début 2016. Ce nouvel essai se rapproche plus de ce que pourrait être cet outil attendu par de nombreux utilisateurs.

http://www.01net.com/