user comment
user comment
Le patrimoine d’un ex-directeur général des douanes suscite des soupçons de corruption. C’est le constat fait par Kantigui en échangeant avec les acteurs des services de douanes. En effet, selon une source bien introduite, l’intéressé serait propriétaire d’une société dont la gestion a été subtilement rétrocédée à son épouse.

A peine débarqué de son poste, ce dernier aurait même pris sa disponibilité pour mieux se consacrer à son affaire. Nanti de plusieurs villas dans le quartier huppé de Ouaga-2000, il possède d’autres biens dont des camions mis en circulation pour le transport du zinc et du klinker. Le nombre de ses camions serait estimé à près de 80 et les frais de leur acquisition estimés à près de 4 milliards de F CFA. Des frais qui auraient bénéficié d’exonérations à l’importation. Toute chose qui suscite des interrogations sur l’état de la fortune colossale de celui-ci. Au regard du temps passé à la tête de la Douane, Kantigui se demande comment l’intéressé a pu acquérir toute cette richesse. C’est pourquoi il interpelle l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) afin qu’elle ouvre l’œil sur le patrimoine de certaines personnalités. La déclaration de biens de ces personnalités à leur prise de fonction devrait être effective.

Source Kantigui

This Post Has Been Viewed 1 Times