terstocl-309251147-kenishirotie-8269Fini le temps des mots de passe impossibles à retenir. Selon les experts, simplicité peut rimer avec sécurité.

(CCM) — Le débat sur la complexité des mots de passe vient d’être relancé par une interview au Wall Street Journal de Bill Burr. En 2003, cet ancien ingénieur du National Institute of Standards and Technology avait édicté les principes d’utilisation des majuscules, chiffres et caractères spéciaux pour renforcer la sécurité des mots de passe. Aujourd’hui, il revient sur ces préconisations, qu’il juge obsolètes. Désormais, il est possible d’utiliser des mots de passe simples mais efficaces.

Comme l’expliquent nos confrères du Figaro, l’expert en cybersécurité Bill Burr estime que les exigences de tous les sites en ligne sont pour la plupart inutiles. Les exigences imposées à leurs utilisateurs pour créer leurs identifiants ont eu pour effet de standardiser les mots de passe. Et les hackers se sont empressés d’intégrer cette pseudo-complexité – comme la majuscule systématiquement en début de mot de passe – dans leurs algorithmes de décodage.

Ainsi, la sécurité d’un compte en ligne résiderait plus dans l’originalité du mot de passe que dans l’utilisation forcée d’un caractère spécial. Le National Institute of Standards and Technology recommande de choisir comme mot de passe une longue phrase, simple à retenir, que l’on peut renforcer par la méthode phonétique (quand par exemple, un « au » devient « o »).

http://www.commentcamarche.net

This Post Has Been Viewed 109 Times