viol-3Une fillette de 12 ans, a été violée par un homme d’environ 37 ans répondant au nom de Konan Amani, lors du weekend pascal à Dimbokro. Selon une source citée par l’agence ivoirienne de presse, dans la nuit de dimanche à lundi, Konan Amani, après avoir ingurgité une bonne quantité de boisson alcoolisée, décide de rentrer chez lui. Chemin faisant, il voit la jeune fille couchée devant chez elle. Son instinct sexuel se réveille.

Le robuste Konan Amani se saisit de la fille et l’entraîne dans une maison inachevée non loin de la demeure du président des jeunes de Djangokro. Il prend soin d’étouffer les appels au secours de la jeune fille qui s’était réveillée et abuse de la fillette.

Emporté au septième ciel, il la relâche un moment, la fillette profite alors pour crier au secours de toutes ses forces. Le président de la jeunesse qui a entendu les cris sort pour s’enquérir de la situation. Le sieur Amani, lui fait savoir que ces cris viennent de l’autre coté du village où il y a le « show ».

Le lendemain comme une traînée de poudre, la nouvelle du viol de la petite se répand dans le village mais Konan Amani, indexé comme l’auteur, nie les faits. C’est alors que le président de la jeunesse, arrivé sur les lieux, le confond et Konan Amani reconnait avoir violé la fillette. Il est arrêté et mis à la disposition de la gendarmerie de Dimbokro qui a ouvert une enquête.

Par ailleurs, une autre jeune fille violée, ce même weekend pascal dans ce village a subi une intervention chirurgicale au centre hospitalier régional de Dimbokro, indique-t-on.

Auteur: Diaby – ivoirematin.com

This Post Has Been Viewed 1,503 Times