vpmcEn visite d’amitié et de travail au Burkina Faso, le vice-Premier ministre de la Chine populaire, Chunhua Hu, a eu une séance de travail avec le gouvernement burkinabè, ce jeudi 12 juillet 2018, au Premier ministère. Au cours de cette rencontre, les deux pays ont signé des accords dans les domaines de la santé, de la formation professionnelle et de l’agriculture. Cette rencontre a servi de cadre au Premier-ministre chinois pour féliciter le président du Faso pour son « choix d’une seule Chine ».

 

Les premières réalisations de la grande Chine au Burkina Faso se précisent. Ce jeudi 12 juillet 2018, le vice-Premier ministre de la Chine, Chunhua Hu, a eu une séance de travail avec le gouvernement burkinabè, en présence du Premier ministre burkinabè, Paul Kaba Thiéba. A entendre le chef du gouvernement, le Burkina Faso et la Chine partagent des valeurs communes, à savoir celles de la discipline, de l’harmonie et l’attachement à la paix.

À son tour, le chef de la délégation chinoise a remercié le gouvernement burkinabè de l’accueil chaleureux et amical dont il a bénéficié. Félicitant le président Kaboré pour son « choix d’une seule Chine », Chunhua Hu a assuré que les relations sino-burkinabè connaîtront un développement solide, durable et un avenir radieux. Ces paroles ont été par la suite matérialisées par des signatures d’accords.

En effet, après un entretien à huis clos, le gouvernement burkinabè et la partie chinoise ont signé des accords pour la réalisation de projets. Il s’agit notamment d’un accord relatif au traitement du tarif douanier de 0 à 97% des produits d’origine burkinabè exportés vers la Chine.

Au titre des accords de coopération entre les deux Etats, figurent également les études sur les projets du Centre hospitalier universitaire de Bobo-Dioulasso, la réhabilitation de l’hôpital de l’amitié de Koudougou et le projet d’assistance technique agricole. Les deux parties ont, en outre, signé et échangé des notes sur le projet d’assistance technique aux centres de formation professionnelle.

Heureux de renouer les relations diplomatiques avec le Burkina Faso, le Premier-ministre chinois, après la primature, se rendra à l’hôtel Laïco où il procédera à l’inauguration de la nouvelle ambassade de la Chine au Burkina Faso.

Dimitri OUEDRAOGO 
Lefaso.net