Le bureau exécutif national de l’Alliance pour la Défense de la Patrie (ADP) a, au cours d’une conférence de presse ce 11 janvier à Ouagadougou, épluché les deux ans du pouvoir de Kaboré caractérisé, selon son président Abraham Badolo, «  principalement par la psychose du complot permanent (… ) ».

Le président de l’Alliance pour la Défense de la Patrie (ADP), Abraham Badolo, estime que le pouvoir de Kaboré est « caractérisé principalement par la psychose du complot permanent, l’achat de conscience, les coups en dessous de la ceinture, le manque de vision et la guéguerre quotidienne ». Et à l’en croire, c’est la stratégie que le Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) a eue pour la conquête d’un second mandat.

A propos des crises sociales, Abraham Badolo et les siens pensent que c’est dû au « non-respect de la parole donnée et des accords » signés par le président et son parti politique. Ce qui a provoqué un « climat de méfiance entre autorité et populations ».

Le Pouvoir du MPP « profitant de l’affaire  Auguste Denise s’est mis dans une logique de règlement de compte avec des leaders d’organisations de la société civile », ont déploré les conférenciers, et qui ont, par ailleurs, témoigné leur solidarité aux syndicats des enseignants en grève. Ils ont aussi appelé les « parents d’élèves à se tenir prêts pour se constituer et déposer une plainte en justice contre le gouvernement pour manquement à son devoir et violation du droit à l’éducation des enfants, si cette année scolaire venait à être blanchie ».

Par Boureima DEMBELE

https://www.wakatsera.com

This Post Has Been Viewed 277 Times