policeeLes présumés coupables, tous des éléments de l’Unité d’Intervention de la Police Nationale (UIPN) se seraient illustrés très négativement en tentant de soutirer de l’argent à des fraudeurs de carburant qui auraient pour habitude de contourner un poste de l’UIPN situé à la péripherie de la ville. Ayant remarqué cette supercherie quatre des éléments de cette unité, sans être de service, se seraient postés sur une des pistes régulièrement empruntée par les fraudeurs pour dit-on les racketter.

Selon des sources dignes de foi les fruits de ces rackets partiraient directement dans leurs poches. Alertés par des témoins et victimes, des koglwéogos de Saaba se seraient déportés sur les lieux pour procéder à l’arrestation de ces flics véreux. L’un d’entre eux aurait pu s’échapper mais les trois autres ont été conduits à la gendarmerie. Mis au courant la police nationale se serait immédiatement saisie de l’affaire. Leurs trois éléments soupçonnés de racket ont tous été transférés au Groupement de la Compagnie Républicaine de Sécurité (GCRS) sis à Wayalghin.

Ils ont été par La suite conduits à la Gendarmerie Nationale qui Les a déféré à la la maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou selon Le journal le Quotidien.

 

Source:

This Post Has Been Viewed 1,863 Times