Dans ses actions de lutte contre le grand banditisme, le Service régional de la police judiciaire des Hauts-Bassins (SRPJ/Bobo) a démantelé trois (03) bandes de présumés délinquants spécialisés dans les vols d’engins à deux (02) roues et du bétail. Au nombre de neuf (09), les membres de ces bandes ont été présentés à la presse le lundi 11 septembre 2017 à Bobo-Dioulasso.


Les principaux animateurs de la conférence de presse

Spécialisés dans les vols d’engins à deux (02) roues et du bétail, les présumés délinquants présentés à la presse sévissaient dans les régions de la Boucle du Mouhoun, des Cascades, du Centre et des Hauts-Bassins.

Selon le commissaire Sayibou Galboné, chef du Service régional de la police judiciaire des Hauts-Bassins (SRPJ) en effet, c’est suite à de nombreuses plaintes portant sur des vols d’engins et du bétail que des investigations ont été entreprises. Lesquelles investigations ont, selon lui, permit de mettre hors d’état de nuire les trois (03) bandes dont les membres sont tous des récidivistes.

Arrêtés à Ouagadougou par des  éléments du SRPJ/Bobo qui s’y sont rendus dans le cadre des investigations, le premier groupe est constitué de cinq (05) membres dont trois (03) receleurs. Leur spécialité, le vol d’engins à deux (02) roues. «Les principaux acteurs de ces forfaits sont au nombre de deux. Ces derniers sillonnaient les villes de Bobo-Dioulasso et Orodara à la recherche d’engins isolés. Après avoir volé les engins, ils en modifient les numéros de châssis et procèdent à leur vente», a expliqué le commissaire Galboné qui, du reste, a indiqué que l’enquête a permis d’établir que ce réseau a volé douze (12) vélomoteurs dont huit (08) ont été saisis par dévers eux lors de leur arrestation.


Les présumés malfrats avec leur butin

Contrairement à la première bande,  la spécialité de la deuxième bande est le vol de gros et petits ruminants. Au nombre de trois (03), les membres de ce groupe ont été appréhendés à Orodara par des éléments du SRPJ/Bobo et ce,  avec la collaboration du commissariat central de police de ladite ville. «Ils se rendent dans les zones de pâturage et observent le mouvement des bergers ainsi que leurs animaux. Dès lors qu’ils constatent l’absence ou l’inattention d’un berger, ils profitent et procèdent rapidement à la soustraction des animaux les mieux bâtis. Enfin, ils se rendent dans la ville de Banfora, les jours de marché, où ils vendent leur butin», a expliqué le chef du SRPJ/Bobo qui par ailleurs, a fait savoir que l’enquête a révélé que ces derniers ont volé douze (12) bœufs et cinq (05) moutons.

Quant au troisième groupe, il est composé d’une personne (B.A). Rescapé d’un autre réseau de délinquants démantelé auparavant, ce dernier a été arrêté en  possession d’un vélomoteur Apsonic qu’il a volé à Hamélé un jour de marché.

L’occasion faisant le larron, le commissaire a mis à profit ce point de presse pour exhorter les populations à la vigilance quant à la sécurité de leurs biens. Ainsi, les a-t-il invitées à la collaboration avec les FDS car, dit-il, «c’est de cette manière qu’on parviendra à mettre les bandits de grand chemin hors d’état de nuire».

Cheick Omar Traoré

http://lesechosdufaso.net/

This Post Has Been Viewed 203 Times