bitumage-de-la-route-gounghin-fada_5b451f6be24da_l250_h250La directrice générale Afrique de l’Ouest de la Banque africaine de développement (BAD), Laure Akin-Olugbadé a été reçue, le mardi 10 juillet 2018 à Ouagadougou par le Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Le financement des projets inscrits dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES) ont été au cœur des échanges.

La Banque africaine de développement (BAD) réitère son engagement pris à la conférence internationale de Paris en décembre 2016 en faveur du Plan national de développement économique et social (PNDES). La directrice générale Afrique de l’Ouest de l’institution financière, Laure Akin-Olugbadé l’a fait savoir, le mardi 10 juillet 2018, à l’issue d’une audience à Kosyam avec le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. Présent à Ouagadougou dans le cadre de la revue à mi-parcours du PNDES, Mme Akin-Olugbadé a indiqué avoir fait au Chef de l’Etat, le point de la coopération entre la BAD et le Burkina Faso. «Sur un milliard de dollars annoncé en 2016 pour soutenir le PNDES en 5 ans, plus de la moitié a déjà été débloquée», a-t-elle déclaré. Puis de rassurer les autorités burkinabè sur le reste du financement pour les deux ans à venir. C’est dans ce sens, a-t-elle poursuivi, que cette rencontre a été initiée pour reconfirmer un certain nombre d’engagements notamment dans le domaine de l’agriculture en vue de sa transformation effective en un secteur créateur d’entreprises et de valeurs. La question de l’énergie avec en ligne de mire le solaire et bien d’autres dossiers en souffrance étaient aussi au cœur des échanges, foi de la directrice générale Afrique de l’Ouest de la BAD. «J’ai confirmé au chef de l’Etat que toutes les diligences ont été prises afin que le financement du bitumage de la route  Gounghin-Fada puisse être débloqué avant la fin de ce mois», a-t-elle rassuré. Concernant les autres projets sur lesquels la BAD est en partenariat avec d’autres structures, Laure Akin-Olugbadé a soutenu que des diligences ont été prises à leur niveau pour leur

réalisation.

Abdoulaye BALBONE

http://www.sidwaya.bf/