asce-lc-neuf-nouveaux-controleurs-pretent-serment_5b452506bf305_l250_h250Les membres entrant de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) ont prêté serment devant le Conseil constitutionnel,  le mardi 10 juillet 2018, à Ouagadougou.
Neuf contrôleurs de l’ASCE-LC nouvellement nommés ont  prêté serment devant le Conseil constitutionnel, le mardi 10 juillet 2018, à Ouagadougou. Composés, entre autres, d’un conseiller en fiscalité, de deux magistrats,  d’un journaliste, d’un avocat, de deux inspecteurs du trésor, de deux  experts-comptables, les neuf nouveaux membres de l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) ont juré solennellement de « bien et fidèlement remplir leur fonction en toute indépendance, intégrité, de façon digne et loyale, de garder rigoureusement les secrets des délibérations et de se conformer rigoureusement à toutes les autres obligations » auxquelles ils sont astreints.  Nouveau membre de l’ASCE-LC, le journaliste Germain Nama, a estimé que le choix de sa personne constitue une reconnaissance envers les journalistes. Quant à l’avocat Mamadou Savadogo, il a précisé que la mission du contrôleur est d’accompagner le contrôleur d’Etat dans ses tâches et de lui apporter les éclairages nécessaires afin qu’il soit bien outillé pour l’accomplissement de sa mission de lutte contre la corruption.
Pour le président du Conseil constitutionnel, Kassoum Kambou, ce sont les qualités professionnelles et humaines des membres de l’ASCE-LC qui ont présidé à leur choix. Ces nouveaux  membres, a-t-il poursuivi, doivent assister le contrôleur d’Etat dans la gestion de l’ASCE-LC par leurs recommandations sur les grandes orientations, le programme d’activité, les besoins de recrutement de l’ASCE-LC, etc. Le président Kambou a aussi signifié aux nouvelles recrues que la violation du serment les expose à des sanctions en ce sens que l’échec de l’ASCE-LC leur sera imputable. Par la suite, Kassoum Kambou a donné acte au serment des 9 nouveaux membres et les a renvoyés à l’exercice de leur fonction. Selon le contrôleur général d’Etat, Luc Marius Ibriga, c’est le début de la socialisation de l’ASCE-LC, en ce sens que les contrôleurs d’Etat vont travailler sous le regard de l’ensemble de la société. Le conseil d’orientation, a-t-il dit, est composé des personnes des secteurs public et privé et de la société civile.
Christelle GOMBRE
(Stagiaire)
…………………………………………………………………………………………………………………….
 Les nouveaux membres de l’ASCE-LC
Dieudonné Désiré Yaméogo, conseiller en fiscalité
Amina Moussou Ouédraogo Traoré, magistrat de grade exceptionnel, à la retraite
Germain Nama, journaliste
Mamadou Savadogo, avocat
Siaka Traoré, expert-comptable
Salomon Ouoba, inspecteur du Trésor,
Antoine Kanzié, magistrat
Paulin  Philibert Ouédraogo, expert-comptable
Marie Béatrice Tassembédo/ Tapsoba,  inspecteur du Trésor.
http://www.sidwaya.bf/