ebomafEBOMAF conforte davantage sa place dans le secteur du BTP au Bénin. Elle y a déjà réalisé un certain nombre d’infrastructures et met actuellement en œuvre divers projets routiers. C’est dans cette dynamique que s’inscrit le lancement, vendredi 4 août 2017 à Savalou, des travaux de réhabilitation du Tronçon Dassa-Savalou-Djougou (255,732 Km) ainsi que l’aménagement et le bitumage des bretelles Bassila-Manigri (9,3 Km), Kpèrèkètè-Frontière du Togo (0,8 Km) et Bassila-Frontière du Togo (4,7 Km) soit une longueur cumulée de 270,532 kilomètres.

D’un coût total de plus de cent cinquante-cinq (155) milliards F CFA TTC, ce projet routier est financé selon le modèle Partenariat Public-Privé (PPP) entre l’Etat béninois et EBOMAF qui préfinance les travaux à travers une mobilisation de fonds auprès d’un consortium de banques. Cet ambitieux chantier consiste à moderniser les voies selon les normes communautaires.

Il participe de la volonté du gouvernement béninois de réhabiliter la Route Nationale N°1 et aussi de faciliter les échanges inter-Etats à travers les corridor Cotonou-Ouagadougou et Cotonou-Niamey. Les bretelles vont également améliorer le trafic avec le Togo voisin.

A la faveur d’un processus d’internationalisation entamé au milieu de la première décennie de l’an 2000, EBOMAF s’est imposée dans le secteur du BTP en Afrique de l’Ouest grâce à une expertise avérée dans les grands travaux au Bénin, en Côte D’Ivoire, en Guinée-Conakry et au Togo.

Direction de l’Information, de la Communication, des Relations Publiques et des Publications (DICRPP)/GROUPE EBOMAF

 

EBOMAF dans le BTP au Benin

EBOMAF EN AFRIQUE DE L’OUEST 

La présence de EBOMAF dans le BTP en Afrique de l’Ouest est très significative. Après avoir fait ses preuves au Burkina Faso dans des grands travaux tels l’aménagement des voies et réseaux divers de la ZACA, l’aménagement et le bitumage du prolongement du boulevard des Tensoba ainsi que l’aménagement et le bitumage de la route Koudougou-Dédougou, elle a brillamment conquis les marchés béninois, ivoirien, guinéen et togolais où ses empreintes sur des infrastructures routières d’envergure sont remarquables.

 

EBOMAF exécute actuellement plus de seize projets routiers dans différents pays. Elle est aujourd’hui une référence dans son domaine d’activités en termes de participation au développement des infrastructures routières et de contribution au progrès socio-économique. Ses différents chantiers offrent annuellement plus d’un millier d’emplois permanents et environ cinq mille (5 000) postes temporaires. Plus de sept cents (700) camions de tous types, cinq cents (500) machines et engins toutes catégories confondues ainsi qu’une trentaine de centrales et installations constituent le parc matériel abondant et à la pointe de la technologie dont les maîtres mots sont l’innovation et la performance. Depuis quelques années, les contrats exécutés par EBOMAF sont fondés sur le Partenariat Public-Privé (PPP) auquel les Etats de la sous-région souscrivent de plus en plus.

 

Les réalisations et les chantiers de EBOMAF au Bénin, en Côte D’Ivoire, en Guinée-Conakry et au Togo se présentent comme suit :

Lire la suite

This Post Has Been Viewed 168 Times