Le Mouvement du Peuple pour le Progrès(MPP) a convié la presse à son siège pour échanger sur les questions d’actualité nationale, ce jeudi 28 juin 2018 à Ouagadougou. Au cours de cette rencontre, il a été abordé des questions d’ordre sécuritaires, le bilan à mi-parcours du Président Rock Kaboré accordé à la presse tout dernièrement et la crise alimentaire que connait le pays. La question des activistes, notamment celle de Naïm Touré n’a pas été éludée. 

Pendant que la conférence de presse avec le MPP se tenait, au même moment, le Premier Ministre Paul Kaba Thiéba devait rencontrer la coordination des syndicats du ministère de l’Economie, des Finances (CS-MEF) par rapport aux grèves et sit-in que connait le Ministère. En effet, la coordination a suspendu son mot d’ordre de grève le mardi 26 juin. Une décision intervenue le lendemain de l’appel à la levée de la grève et à la reprise du dialogue avec le gouvernement émis par le Président du Faso lors de son entretien avec la presse et les populations le 24 juin dernier sur le bilan à mi-parcours de son mandat. Le MPP se félicite de l’évolution du dossier et tient à renouveler son soutien au gouvernement pour la bonne tenue de la conférence nationale sur le système de rémunération des agents publics. Par avance, il adresse ses félicitations à tous les participants pour la qualité du travail abattu.

Par rapport à la sortie médiatique du Président Rock, un journaliste est revenu sur l’analyse émise par l’opposition le mardi dernier au cours d’une conférence de presse. Elle a estimé que le Président, au lieu d’un bilan, est venu battre campagne et s’annoncer comme candidat en 2020. 
Pour le Président par intérim du parti, Simon Compaoré, « on peut aisément observer que ce n’est pas le pas le nombre de routes, d’écoles, de forages, bitumages… qui intéressent l’opposition, mais c’est le fait que le Président ait émis la volonté de se présenter qui l’agace. Ce n’est pas une annonce que le Président a fait. C’était juste une parenthèse. Il a juste répondu de façon honnête à la question du journaliste. Nous le connaissons tous pour son franc-parler. Il est honnête. Il ne joue pas dans la cachoterie ». Qu’à cela ne tienne, Simon indique que le parti se battra pour son candidat, afin qu’à la fin de son mandat, en 2020, le peuple soit fier de ce qu’ils auraient accompli et pourquoi pas le reconduire au pouvoir. 
En ce qui concerne la conférence de presse de l’opposition, selon Simon Compaoré, ce n’est pas parce que l’on n’a rien pour meubler ses conférences de presse les mardis, qu’il faut se jeter à tout de bout de champs pour trouver un sujet alléchant. Ces conférences, dit-il, sont sans intérêt pour le peuple. « Rock a un devoir de redevabilité. L’opposition n’en a pas. C’est facile de critiquer. Pour nous ce sont les résultats sur le terrain qui nous préoccupe » a-t-il lancé.

Ne pas confondre liberté d’expression et anarchie
Concernant l’insécurité dont le terrorisme est l’épicentre, le MPP se réjouit de la montée en puissance du renseignement burkinabè et de l’opérationnalité des FDS dans la lutte menée contre le phénomène. Aussi, il appelle à une mobilisation continue et sans faille autour des FDS. 
Par ailleurs, il dénonce le comportement de certains individus qui à travers les réseaux sociaux distillent des propos mensongers sur des questions très sensibles comme la sécurité. Que recherche-t-on en tentant de retourner l’opinion sur la gestion des blessés enregistrés parmi les forces d’intervention lors des attaques terroristes que notre pays subit à répétition depuis quelque temps ? « Nous n’apprenons rien à vous, femmes et hommes de média et ceux qui prétendent l’être, que toute information, avant d’être publiée, doit être systématiquement vérifiée, recoupée. Sinon, on verse dans le « fake news » et la désinformation absolue » lira le Président par intérim. 
En l’arrêtant Naïm Touré, n’est-ce pas là, un combat contre la liberté d’expression du peuple burkinabè ? N’est-ce pas une régression ? Est-ce que le post de Naïm Touré n’a pas permis d’attirer l’attention des autorités et conduit très rapidement à l’évacuation du blessé ? Questionnera un journaliste. 
« Mais non justement. D’ailleurs j’étais sur les lieux. Et en tant que Ministre de la sécurité, je puis vous rassurer que c’est tout un processus avant l’évacuation. Il faut coordonner avec le pays d’accueil, voir avec leur agenda, préparer le patient etc. Ce jeune homme, je parie, n’a même pas prit le soin de vérifier l’avancée du dossier auprès des autorités compétentes, que ça soit avec le chef d’Etat-major, même auprès des médecins, avant de balancer son information. C’est déplorable. Je pense que les associations et les mouvements qui s’élèvent pour manifester un soutien à ce jeune homme, ne lui font pas du bien. Il devrait au contraire le conseiller. Il faut de la modération et de l’objectivité, sinon on verse dans la désinformation. Du reste, le gouvernement a d’autre chats à fouetter, il n’a pas le temps de trop polémiquer sur la question. La justice s’en charge et nous suivons tous comme vous. » répondra Simon Compaoré.

Le MPP solidaire dans cette période de soudure

A l’occasion de cette rencontre, le MPP s’est dit solidaire au gouvernement pour l’opération « assistance alimentaire aux populations vulnérable à l’insécurité alimentaire ». Au total, pour cette année 201, environ 954 000 personnes seront assistés en vivres et en espèces, dans 15 provinces reparties dans les régions du Sahel, du Nord, de l’Est, du Centre, du Plateau central, du Centre-Ouest, du Centre-Nord, du Centre-Sud, de la boucle du Mouhon et du Sud-Ouest. 
Le MPP espère que la pluviométrie sera clémente pour cette année afin de combler le déficit céréalier de la campagne agricole écoulée. 
En outre, le parti fait observer que le dérèglement climatique qui touche le monde en ce moment peut provoquer des situations inattendues comme les inondations aux conséquences parfois dramatiques et invite de ce fait, la population à la vigilance. 
En gros, pour le MPP, n’en déplaise aux contempteurs de tout acabit, le parti est sur la bonne voie.

Hermann Guingané

http://zoodomail.com