zaidaAprès coup, on note que pendant la transition la torpille systématique du régime déchu de Blaise Compaoré se justifiait par la volonté de distraire et de piller au calme ou plus encore par la volonté de diaboliser tous ceux qui ont refusé d’embarquer dans le train de la transmission du pouvoir. Aujourd’hui, le régime aux abois du MPP ne fait que nous ramener à ce contexte où il y aurait des vertueux  et d’autres les ignobles. Il s’engage dans un révisionnisme de notre histoire. Débaptiser l’hôpital Blaise Compaoré est une bêtise sans précédent.Il y’a tellement de choses à faire pour se réduire à cette volonté d’effacer ce pan de notre histoire.Ange ou démon, Blaise Compaoré pendant 27 ans à compter dans notre histoire et pour cela,nous lui devons  au même titre  que ses collaborateurs d’alors des choses. Le camp Baba Sy, le plateau Omnisports Simon Compaoré et biens d’autres seront probablement rebaptisés Camp Général Gilbert Dienderé et le Plateau Omnisports Colonnel Yac si d’aventure le vent change de direction.  Je le dis et je le répète, on ne construit pas une nation, une histoire sur la base de la  navigation au gré des humeurs ou des envies des dirigeants.

Ouagadougou le, 02 août 2018 Pascal zaida