Le point G, cet inconnu que peu de femmes arrivent à atteindre, dont l’existence a pendant longtemps été remise en question, existe bel et bien. Quelles sont donc les positions qui permettent de l’atteindre plus facilement ?

Le point G, qui porte le nom du Docteur Grafenberg qui l’a découvert, se situe au niveau de la paroi antérieure du vagin. Cette dernière est une zone très érogène car elle contient plusieurs terminaisons nerveuses.

Mais où se trouve le point G exactement ?

En effet, pour trouver ce fameux point qui mène au septième ciel, il faut viser la paroi antérieure du vagin, plus précisément à l’arrière de l’os du pubis et  à environ 4 cm de l’entrée du vagin. Bien évidemment, il se peut que le point G soit situé plus profondément dans le vagin, selon chaque femme.

Beaucoup de femmes trouvent du mal à localiser ce point, même en ayant une carte bien précise de sa position. Mais il faut savoir que certaines positions peuvent aider à le stimuler plus que d’autres et mènent ainsi à l’orgasme.

Voici les 5 positions à essayer pur atteindre le point G :

1 – Les cuillères :

Comment réaliser cette position ?

Allongez-vous sur le côté, de façon à ce que votre homme soit derrière vous en collé-serré. Veillez aussi à plier les genoux.

Pourquoi ça marche ? 

Parfaite pour le matin où on n’a pas vraiment envie de s’embrasser à pleine bouche, cette position est parmi les meilleures pour atteindre le point G. Elle offre l’angle parfait au pénis pour toucher la partie frontale des parois du vagin où se trouve le point G. Pour plus de sensations, penchez-vous un peu plus en avant où stimulez votre clitoris avec vos mains (ou la main de votre partenaire) ou un vibromasseur, pour un double plaisir !

2 – La croix norvégienne :

Comment réaliser cette position ?

Mettez-vous sur votre côté, la jambe du dessus enroulée sur le bassin de votre partenaire qui vient s’assoir sur votre jambe allongée.

Pourquoi ça marche ?

Cette position est excellente pour les femmes, parce qu’elle permet une pénétration plus profonde et par conséquent une meilleure stimulation du point G. L’homme qui a les mains libres peut aussi lui faire des caresses.

3 – Une variante de la levrette :

Comment réaliser cette position ?

Allongez-vous sur le ventre, genoux légèrement pliés et bassin surélevé. Placez un ou deux oreillers en dessous de votre ventre. Votre partenaire se met à quatre pattes au-dessus de vous.

Pourquoi ça marche ?

Cette variation de la levrette offre un angle parfait pour atteindre le point G. Et bien que ce soit l’homme qui prend les rênes, vous pouvez vous aussi bouger et contrôler le mouvement en baissant ou élevant votre bassin.

4 – L’Andromaque :

Comment réaliser cette position ?

Votre homme est allongé sur le dos, jambes tendues, vous vous placez au-dessus de lui à califourchon en penchant un peu le buste en arrière et en prenant appui sur ses jambes.

Pourquoi ça marche ?

Outre la sensation de pouvoir et de domination que vous aurez, cette position vous offre aussi le contrôle total du mouvement. Veillez à garder votre dos courbé pour que le pénis de votre partenaire soit dans un meilleur angle qui permet de mieux stimuler votre point G.

En étant en dessus, vous pouvez contrôler la profondeur de la pénétration et la cadence. De plus, votre partenaire pourrait aussi stimuler votre clitoris ou caresser vos seins, pour de meilleures sensations.

5 – Le papillon : 

Comment réaliser cette position ?

Allongez-vous sur le dos et placez vos deux jambes tendues sur les épaules de votre chéri.

Pourquoi ça marche ?

Le fait de relever les jambes offre un meilleur accès à votre partenaire et donc une pénétration plus profonde et surtout qui permet d’atteindre le point G. Puisque c’est lui qui contrôle le mouvement, n’hésitez pas à le guider quand c’est nécessaire.

 

Source : santeplusmag.com

 

This Post Has Been Viewed 566 Times