De nombreuses personnes ont la phobie de parler en public. Pour elles, c’est une situation extrêmement stressante qui les oblige à affronter la peur de l’échec. Pourtant, nous sommes presque tous conduits, à un moment ou un autre, à devoir nous lancer, d’autant que pour certains, c’est un aspect clé des avancées de leur travail.

Sympa-sympa.com a analysé l’attitude et la mise en scène des orateurs les plus célèbres de notre temps pour comprendre ce qui rend leurs interventions aussi brillantes. Prends-en bonne note et inspire-toi de ces techniques !

10. Utilise les moyens audiovisuels

De jolies diapositives, des présentations animées, des archives sonores, ou des moments interactifs spectaculaires rendront ta présentation mémorable et t’aideront à garder l’attention de ton public, en le maintenant éveillé dans les moments les plus importants.

Cependant, il faut se rappeler aussi que la présentation ne doit pas contenir trop ou trop peu d’informations. Par exemple, Steve Jobs, applique la règle de  » Une diapositive, une idée « . Ainsi le public restera concentré sur ton message. Les moyens techniques sont des outils qui peuvent t’aider à avoir du succès.

9. Fais des gestes

Les gestes ont une signification : ils aident l’interlocuteur à mieux comprendre les pensées de l’orateur. En t’appuyant sur eux, tu peux attirer l’attention de l’audience et l’orienter. Ils rendent aussi la présentation plus animée et agréable.

Le public perçoit insciemment les gestes fermés comme un signe de manque de sincérité. La meilleure position pour faire un geste est de le réaliser avec les bras ouverts à la hauteur de la poitrine.

Dans sa mise en scène, Elon Musk fait toujours beaucoup de gestes. Les gestes qu’ils utilisent l’aident à se présenter comme une personne sûre d’elle-même, accentuant les moments les plus importants de son discours. Ainsi, Musk met l’accent sur les arguments dont il est certain et conduit le public à croire en ceux-ci.

8. Fais des blagues

Les blagues sont le meilleur moyen de détendre l’atmosphère et de la rendre plus légère. De plus, elles créent un lien entre l’audience et l’orateur et permettent au public de profiter d’une petite pause. Si tu as un bon sens de l’humour, tu peux improviser pendant ton discours, même s’il vaut mieux préparer quelques blagues à l’avance.

N’abuse pas de cette technique non plus, car il est très facile de transformer une présentation en  » club du rire “. Et fais particulièrement attention à l’humour ” subtil « , tous les interlocuteurs ne sont pas capables de le comprendre.

Mark Zuckerberg n’a pas lésiné sur les blagues en prenant la parole devant les diplômés d’Harvard en 2017 ; mais cela ne l’a pas empêché d’aborder des questions plus importantes pendant son intervention. Ses interlocuteurs l’ont écouté hypnotisés car son discours était vraiment vivant et émouvant.

7. Utilise des faits avérés

Si tu t’appuies sur des données réelles pendant une présentation, cela apportera de la rigueur à celle-ci et augmentera le niveau de confiance du public.

Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, utilise toujours des chiffres dans ses présentations et cela fonctionne toujours bien. Il est pleinement convaincu que les mathématiques mettent tout le monde d’accord. Chez Amazon, on chiffre tout ce qui peut l’être.

6. Raconte des histoires intéressantes

Personne n’aime qu’on lui donne des conseils. Mais nombreux sont ceux qui aiment les histoires intéressantes, surtout si elles ont un lien avec l’orateur. Pour lui, c’est une bonne manière de transmettre sa propre expérience — qui permettra au public de tirer des conclusions utiles. Quand tu utilises des histoires dans ton discours, le public t’écoute avec attention, te fais confiance et devient plus disponible au message.

Richard Branson, le fondateur de la compagnie Virgin, aime raconter les histoires de sa vie et de ses proches. Cela l’aide à être plus proche de son public. Et bien qu’on ne puisse pas lui décerner le titre  » d’orateur professionnel « , toutes ses interventions sont toujours très populaires, notamment grâce à sa sincérité.

5. La règle des trois caractéristiques

La mémoire humaine n’est pas illimitée. La majorité des personnes est capable d’assimiler trois blocs d’informations seulement : ainsi, divise ta présentation en trois parties, décris le produit ou le service avec ses trois caractéristiques principales. Même si l’idée est complexe, l’important est de pouvoir distinguer ses trois caractéristiques principales.

En 2007, Steve Jobs a annoncé à son public qu’il allait introduire trois nouveaux produits : l’iPod, un téléphone et un modem pour accéder à Internet. Ensuite, il a présenté au public un seul dispositif, l’iPhone, qui réunit justement ces trois différents compétences.

4. La règle des 10 minutes

Pour le public, il est très difficile de rester concentré sur une intervention, surtout s’il s’agit de questions complexes. Les scientifiques ont démontré que le cerveau humain commençait à s’ennuyer et à se distraire exactement 10 minutes après le début de la présentation. Ainsi, pour maintenir l’attention de l’audience pendant toute la présentation, il est nécessaire d’interrompre régulièrement son discours. Tu peux t’aider d’une vidéo courte, ou d’autre chose qui te permette de casser la routine et permettra à ton public de se reposer.
Ainsi, Steve Jobs aimait prononcer le mot “Boom!“ pour attirer l’attention de son public dans les moments les plus importants de son discours. Nous nous rappelons le record de son intervention à la ”Worldwide Developers Conference  » de 2003, où ce mot fut prononcé 37 fois.

3. Fais des pauses

N’aie pas peur de faire des pauses pendant ton intervention, car souvent, une bonne pause en dis plus que beaucoup de mots. Tu peux ainsi obtenir différents effets importants :

  • Tu attires l’attention. Après une pause et avant de commencer à parler, l’orateur peut avoir la pleine attention de son auditoire.
  • Tu mets en valeur l’information importante. Une pause aide à comprendre la pensée clé ou à mettre l’accent sur celle-ci.
  • Elle permet de se détendre et doit faire effet sur l’orateur et le public.

Jack Ma, fondateur d’Alibaba Group, oriente toujours son intervention sur le public pour que, à la fin de chaque bloc d’informations importantes, celui-ci dispose de quelques minutes pour réagir. Il s’arrête pour percevoir la réaction des spectateurs et en profite pour souligner ce qui était vraiment important dans ce qu’il vient de dire.

2. Fais participer le public

Faire participer le public lors d’une présentation augmentera son intérêt. Pour maintenir un contact direct avec l’audience, tu peux poser des questions, établir un contact visuel, adresser des compliments à certains participants ou au public en entier, ou mettre en application immédiate les mesures évoquées.

Pendant un discours devant un large public, Mark Zuckerberg ne dirige pas son regard dans le vide : il établit un contact visuel avec une personne de la pièce et, parfois, avec plusieurs personnes à la fois. Cela lui permet de maintenir l’attention du public tout au long de la présentation.

1. Ne reste pas immobile

Les objets en mouvement attirent l’attention. Déplace-toi sur la scène pendant ta présentation. Cela t’aidera à faire baisser la tension, à te centrer sur l’essentiel et à structurer ta présentation pour l’auditoire. Les mouvements doivent être doux, sûrs et naturels. Tu peux réfléchir à l’avance à comment tu vas occuper l’espace de la scène et construire l’évolution de ta position et de tes mouvements sur celle-ci.

Photo de couverture commons.wikimediaEAST NEWS

https://sympa-sympa.com/

This Post Has Been Viewed 433 Times