foieNotre corps est constamment bombardé de toxines, ces dernières sont partout dans l’air que nous respirons et dans la nourriture que nous mangeons. Que nous en soyons conscients ou pas, cette situation impose un stress supplémentaire à notre corps. C’est donc au foie de nettoyer le corps et de le purifier, mais quand il a du mal à suivre, cela peut entraîner des problèmes majeurs comme la stéatose hépatique non alcoolique. Voici Tout ce qu’il faut savoir sur cette maladie ainsi que des remèdes maison pour la soigner !

Quelles sont les causes de la stéatose hépatique non alcoolique?

Le foie gras, ou stéatose hépatique non alcoolique, est un terme qui décrit l’accumulation de graisse dans le foie. Il est normal que votre foie contienne de petites quantités de graisse, mais trop peut devenir un problème de santé.

Le stade précoce du foie gras est diagnostiqué lorsque la proportion de cellules hépatiques contenant de la graisse est supérieure à 5%. Ceci est souvent diagnostiqué en regardant de petits échantillons prélevés dans le foie au microscope.

Les causes de la stéatose hépatique chez les personnes qui boivent peu d’alcool ne sont pas très claires. Toutefois, un poids corporel plus élevé, une alimentation riche en sucre transformé, des taux élevés de triglycérides, le diabète, une activité physique réduite et la génétique jouent tous un rôle dans cette maladie.

Symptômes de la maladie du foie gras non alcoolique

Des recherches ont montré qu’environ 20% des personnes souffrant d’inflammation du foie gras se détérioraient. Si cela se produit, vous pouvez ressentir de la fatigue, un faible appétit, une perte de poids ou une gêne abdominale. Votre foie peut devenir légèrement hypertrophié, chose que votre médecin pourra peut-être détecter lors d’un examen physique.

Si la stéatose hépatique non alcoolique évolue vers la cirrhose et l’insuffisance hépatique, les symptômes peuvent inclure : un abdomen élargi et rempli de liquide, jaunisse de la peau et des yeux, confusion ou saignements anormaux.

Comment traite-t-on le foie gras ?

La plupart des cas de foie gras ne progressent pas vers d’autres formes de maladie du foie. Le foie peut se réparer tout seul. Par conséquent, si vous prenez les mesures nécessaires pour traiter un taux de cholestérol élevé, le diabète, et si vous éliminez toute alimentation malsaine et luttez contre l’obésité, vous pouvez inverser la fonction du foie.

La première ligne de traitement consiste à suivre les recommandations visant à réduire les facteurs de risque. Ces recommandations comprennent généralement les choses suivantes :

  • Limiter ou éviter les boissons alcoolisées ;
  • Gérer le cholestérol et réduire la consommation de sucres et de graisses saturées ;
  • Perdre du poids ;
  • Contrôler la glycémie.

Remèdes naturels pour traiter la stéatose hépatique non alcoolique

Il existe un régime efficace pour le foie, c’est un régime méditerranéen à faible indice glycémique. Des recherches ont prouvé qu’il réduisait la graisse dans le foie des personnes souffrant de stéatose hépatique non alcoolique. Alors, comment pouvez-vous mettre en œuvre ce régime dans votre vie ?

  • Mangez plus de fruits, légumes, légumineuses et grains entiers.
  • Mangez plus de poisson et moins de viande rouge.
  • Buvez beaucoup d’eau et de tisanes pendant la journée (le thé noir bio est recommandé).
  • Limitez la consommation de sel.
  • Évitez d’utiliser du beurre et utilisez plutôt de l’huile d’olive.
  • Prenez des quantités modérées de produits laitiers.

Certaines plantes amères sont également efficaces pour nettoyer le cops, détoxifier et métaboliser les graisses accumulées dans le foie y compris le pissenlit, le chardon-marie et l’artichaut.

La racine de réglisse réduit considérablement les enzymes hépatiques chez les patients atteints de stéatose hépatique non alcoolique. Mais si vous souffrez d’hypertension artérielle, il vaut mieux éviter cette plante.

 https://www.santeplusmag.com