WhatsApp repousse la modification de ses conditions d’utilisation au 15 mai 2021

Face au mécontentement des utilisateurs sur sa nouvelle politique de confidentialité qui devait entrer en vigueur le 8 février, WhatsApp a décidé de reculer. Elle a annoncé sur son blog, vendredi 15 janvier, que les modifications de ses conditions d’utilisation ne seront effectives qu’à partir du 15 mai 2021.

La migration massive des utilisateurs de WhatsApp vers la concurrence, Signal et Telegram, a amené l’entreprise détenue par Facebook depuis 2014, à différer l’entrée en vigueur de sa nouvelle politique de confidentialité.

« Nous avons décidé de reculer la date à laquelle il sera demandé aux utilisateurs de consulter et d’accepter les conditions. Personne ne verra son compte suspendu ou supprimé le 8 février. Nous allons également surveiller de près les informations erronées qui circulent autour des travaux sur la confidentialité et la sécurité sur WhatsApp. Nous nous tournerons ensuite progressivement vers les utilisateurs afin qu’ils puissent consulter la politique de confidentialité à leur propre rythme avant que de nouvelles options pour les professionnels ne soient disponibles le 15 mai », a indiqué WhatsApp sur son blog.

L’on se rappelle que WhatsApp demandait à ses utilisateurs d’accepter les nouvelles conditions d’utilisation afin de lui permettre de partager à partir du 8 février prochain plus de données personnelles avec Facebook. Ceux qui ne seraient pas d’accord n’auraient plus accès à l’application.

Pour tenter de clarifier la situation auprès de ses près de deux milliards d’utilisateurs, WhatsApp a indiqué que cette mise à jour comprend juste de nouvelles options pour les personnes souhaitant envoyer un message à une entreprise sur WhatsApp. Aussi, « elle fournit également plus de transparence sur la manière dont nous recueillons et utilisons les données », a indiqué WhatsApp.

L’entreprise rassure également qu’elle protégera toujours les conversations personnelles grâce au chiffrement de bout en bout, pour que ni elle ni Facebook ne puissent voir les messages privés ».

Rendez vous donc le 15 mai.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment