Voila combien d’heures vous devriez dormir d’après votre âge

Pour demeurer en bonne santé, une bonne alimentation et de l’activité physique sont indispensables, mais pas toujours suffisantes. En effet, le sommeil est également à prendre en compte car c’est l’un des facteurs les plus importants pour votre bien-être. De nombreuses personnes trouvent des difficultés à répondre correctement à cette question : dormez-vous suffisamment ? Et cela s’explique par la pression quotidienne qui les pousse à réduire leurs heures de sommeil au détriment du travail. Dans cet article, nous vous montrerons la durée de sommeil nécessaire en fonction de votre âge.

Il existe de nombreux éléments, parfois subtils, qui influencent négativement notre sommeil. On peut noter par exemple : la consommation de certains aliments, des stimulants (caféine et boissons énergisantes), les appareils électroniques en marche, les réveils, sans oublier l’excès de travail.

L’importance du sommeil pour la santé :

Le sommeil  fait partie des éléments indispensables pour de nombreuses fonctions biologiques de l’organisme. Selon les statistiques de 2017 de l’INSERM (l’Institut national de la santé et de la recherche médicale), 1 français sur 3 souffre de troubles du sommeil, avec 45% de personnes, dont l’âge est compris entre 25 ans et 45 ans, pensant dormir moins qu’elles ne le devraient et 13% de cette proportion considérant le sommeil comme une perte de temps.

Pour ce qui est de son importance, sachez que le sommeil agit aussi bien sur la santé mentale que physique.

Gain de poids :

Toujours selon l’Inserm, le manque de sommeil entraînerait une augmentation de l’appétit. Les hormones telles que la ghréline et la leptine s’en trouvent perturbées, menant l’organisme à augmenter son apport calorique pour surmonter la fatigue liée à la privation de sommeil. Ainsi, vous pourrez prendre du poids de manière exponentielle sans vous en rendre compte.

Maladie et infections :

Un sommeil de mauvaise qualité (par exemple dormir moins de 6 heures par jour) augmenterait le risque d’irritabilité. Qui plus est, ce manque de sommeil rendrait notre organisme vulnérable aux infections comme le rhume, à cause de la défaillance immunitairequ’il pourrait causer. En effet, manquer de sommeil peut influencer de manière négative l’activité des globules blancs censés défendre l’organisme contre les agents pathogènes.

Mémoire :

Selon une étude, un sommeil médiocre peut entraîner une détérioration de la fonction cognitive à long terme chez l’adolescent. Ainsi une bonne nuit de sommeil chaque jour permettra à ce dernier d’améliorer sa mémoire et sa concentration tout en facilitantson apprentissage.

Combien de temps de sommeil avez-vous réellement besoin?

Vous avez surement entendu dire qu’un sommeil de bonne qualité nécessite huit heures par nuit. Cependant, ce chiffre n’est pas forcément adapté à tous.  En réalité, si on peut déterminer approximativement l’heure de sommeil en fonction de notre âge, c’est grâce à l’étude menée par la National Sleep Foundation, ayant regroupée 18 experts de différentes disciplines.

Ces experts, représentant 12 organisations d’intervenants ont utilisé la méthode de pertinence RAND / UCLA (qui est un modèle de consensus) pour pouvoir définir avec plus ou moins de précision les recommandations suivantes sur les heures de sommeil suffisantes :

Bébé de 0 à 3 mois : 14 à 17 heures par jour

Bébé de 4 à 11 mois : 12 à 15 heures

Enfants de 1 à 2 ans :11 à 14 heures

Enfants de 3 à 5 ans : 10 à 13 heures

Enfants de 6 à 13 ans : 9 à 11 heures

Adolescents de 14 à 17 ans : 8 à 10 heures

Jeunes adultes de 18 à 25 ans : 7 à 9 heures

Adultes de 26 à 64 ans : 7 à 9 heures

Personnes de 65 ans et plus : 7 à 8 heures

Quelques conseils pour améliorer votre sommeil :

Adoptez un mode vie plus sain avec un sommeil de qualité en pratiquant ces quelques conseils :

Veillez au respect des heures de sommeil recommandées tous les jours de la semaine.

Faites du sport chaque jour

Prêtez attention à l’environnement dans votre chambre (sons, luminosité adaptée et température).

Dormez confortablement (matelas et oreiller).

Fuyez les stimulants  (caféine, alcool, boisson énergisante, etc.)

Assurez-vous que tous vos appareils électroniques sont éteints avant de dormir.

Toutefois, si vous remarquez des difficultés respiratoires, de l’insomnie, une somnolence pendant la journée ou tout autre signes révélateurs d’un manque de sommeil chez vous ou l’un de vos proches, contactez votre médecin pour effectuer un diagnostic clair et précis.

Santeplusmag.com

Related posts

Leave a Comment