Vente de céréales au Burkina : Voici les prix maximum fixés pour le maïs, le mil et le Sorgho

Face à la hausse des prix des produits de grande consommation tels que le maïs, le sorgho et le mil, le ministère en charge du Commerce a décidé de prendre les devants en fixant les prix de vente maximum.

Dans un communiqué en date du vendredi 10 septembre 2021, le ministère rassure que les gouverneurs ont été mis à contribution pour « fixer les prix de vente desdites céréales dans leur ressort territorial conformément aux dispositions de l’arrêté n°2011-0225/MICA/SG/DGCI du 02 décembre 2011 portant délégation de pouvoirs aux Gouverneurs de région pour la fixation des céréales locales ».

Par exemple dans la région de la Boucle du Mouhoun, considérée comme le grenier du Burkina, les prix des sacs de 50 Kg et 100 Kg de maïs sont respectivement de 8500 F CFA et 17 000 F CFA dans les six chefs-lieux de province et 7 750 F CFA et 15 500 dans les autres localités.

Dans la région du Nord, le sac de 50 Kg de petit mil est fixé à 10 000 F CFA dans les chefs-lieux de région et 10 500 F CFA dans les autres localités. Quant au Sorgho, toujours dans la région du Nord, le sac de 100 Kg a été fixé à 17 500 F CFA dans les chefs-lieux de région et 19 000 F CFA dans les autres localités.

Dans la région de l’Est, zone fortement touchée par l’insécurité, le prix du sac de 50 Kg de maïs est fixé à 10 500 F CFA à Fada N’Gourma, Pama et Diapaga alors qu’il est fixé à 11 000 F CFA à Gayéri et 13 250 F CFA à Bogandé.

Nous vous proposons dans le tableau suivant les différents prix fixés selon le type de céréales et selon les régions au nombre de sept.

Lefaso.net




Related posts

Leave a Comment