uReflect, le miroir connecté personnalisable

Neuf étudiants de l’école Epitech ont développé un logiciel permettant de transformer n’importe quel miroir connecté en interface interactive. Il pourra ainsi vous donner des conseils beauté ou santé, donner la météo ou afficher tous vos messages.

« Vous avez un bouton qui n’était pas là hier. » « Tiens, comment j’étais coiffé il y a deux mois ? » « Il pleut et il fait 5 °C, quels vêtements choisir ? » « Attention, le tube de dentifrice est bientôt fini. » « Il semble que j’ai pris du poids ces derniers temps. » « Ce nouveau rouge à lèvres est-il adapté à mon teint ? » Voici une liste de conseils que pourra bientôt vous donner uReflect, un module à placer sous un miroir connecté. « Il s’agit d’une sorte de « brique intelligente » à intégrer au miroir, à partir de laquelle les développeurs peuvent créer leurs propres applications et les mettre à disposition des autres utilisateurs via le store », détaille Kévin Empociello, l’un des cofondateurs d’uReflect et étudiant à EpitechBordeaux.

Une dizaine de widgets de base ont déjà été développés par l’équipe (météo, agenda, musique, réseaux sociaux ou contrôle des lumières de la maison), mais les potentialités sont « infinies », assure le jeune entrepreneur. Il imagine notamment des applications dans le domaine de la santé ou de la beauté (conseils maquillage, coiffure, soins…), pour le trafic routier ou encore pour converser avec ses proches.

uReflect a fait partie de la délégation régionale Nouvelle-Aquitaine au salon CES à Las Vegas, en janvier 2019. © uReflect

uReflect a fait partie de la délégation régionale Nouvelle-Aquitaine au salon CES à Las Vegas, en janvier 2019. © uReflect 

Une interface open source offrant des potentialités infinies

Grâce à la reconnaissance faciale, le miroir est entièrement personnalisé : chaque membre de la famille dispose de sa propre interface et de ses propres fonctionnalités. « Contrairement aux produits concurrents, notre solution est basée sur un système d’exploitation open source basé sur JavaScript, ouvert à une communauté de plusieurs millions de développeurs. Vous n’avez donc pas besoin d’attendre une quelconque mise à jour du fabricant pour bénéficier de nouvelles fonctionnalités », explique Kévin Empociello.

Récompensé au dernier salon CES à Las Vegas

L’équipe s’est envolée en janvier dernier pour le Consumer Electronics Show à Las Vegas au sein de la délégation régionale Nouvelle-Aquitaine pour présenter son projet. « Nous avons pris contact avec tous les grands fabricants comme LG ou Philips », se félicite Kévin Empociello. Cerise sur le gâteau, uReflect s’est vu remettre un prix aux CES Innovation Awards en amont du salon.

Il fait aussi partie des 14 Epitech Innovative Projects (équivalent des projets de fin d’études) sélectionnés pour le trophée remis en février 2019 lors d’Epitech Experience. Les créateurs y présenteront leur prototype développé au sein du hub innovation d’Epitech, accompagnés par les experts en réalité virtuelle. Kévin et ses amis, qui font partie des 18 % des étudiants de l’école qui se lancent dans l’entrepreneuriat durant leur formation, envisagent à présent de créer leur propre startup.

École référence dans le domaine de l’informatique, Epitech a déjà donné lieu à plusieurs jeunes pousses à succès, comme RailZ, le « Wazedu train », AVM, un assistant de vie pour la mucoviscidose ou encore Vivoka, une interface vocale à intelligence artificielle qui a levé un million d’euros en février dernier pour poursuivre son développement.

Source : https://www.futura-sciences.com/

Related posts

Leave a Comment