Une jeune fille de 14 ans décède suite à l’explosion de son téléphone

A l’heure où le smartphone fait partie intégrante de notre quotidien, nous sommes encore trop nombreux à dormir avec cet objet connecté, et ce, même s’il est branché à un chargeur. Les accidents domestiques liés à cette utilisation frénétique et addictive ponctuent désormais les gros titres des journaux locaux. Cette adolescente de 14 ans en est malheureusement un cruel exemple. La jeune fille avait l’habitude d’écouter de la musique avant de s’endormir, le téléphone alimenté à une prise secteur. Quelques heures plus tard, elle décède des suites de l’explosion du smartphone. Une triste piqûre de rappel des dangers liés à cet objet connecté. Ce témoignage nous est relayé par nos confrères du site britannique The Sun.

Si le smartphone fait désormais partie de nos objets incontournables, nous sommes encore peu nombreux à être au fait des habitudes à bannir pour garantir notre sécurité. Cette adolescente de 14 ans fait tragiquement partie des victimes d’un accident domestique lié à cet objet du quotidien. Alors qu’elle écoutait de la musique pendant qu’elle s’endormait, elle est tuée quelques heures plus tard par l’explosion de son smartphone. En cause ? Une surchauffe de la batterie.

Une explosion due à une surchauffe

Alua Asetkyzy avait l’habitude de s’endormir avec son smartphone sur l’oreiller. Le téléphone était en marche pendant qu’il était branché à une prise secteur. Le lendemain, l’adolescente a été retrouvée morte, inanimée dans son lit, suite à l’explosion de cet appareil. Les autorités présument qu’elle a souffert de blessures à la tête avant son décès immédiat. Après intervention des ambulanciers, ils étaient incapables de la réanimer. Selon le rapport, la jeune fille est décédée à l’aube après une surchauffe de son smartphone. La marque de l’appareil n’a pas encore été révélée.

Une mort tragique

Cette mort tragique a particulièrement ébranlé la meilleure amie de l’adolescente, Ayazhan. Elle a tenu à partager sur les réseaux sociaux l’accident funeste de la jeune fille. « Tu étais la meilleure. Nous avons grandi ensemble. C’est difficile de savoir que je vais devoir vivre sans toi. Tu m’as laissé pour toujours et tu me manques déjà tellement » a-t-elle publié. La mort de la jeune Alua n’est malheureusement pas un cas isolé. De nombreux cas de décès liés au smartphone ont été recensés en Russie, son pays natal. Plus tôt dans l’année, un homme d’origine britannique tentant de redémarrer son téléphone a été témoin d’une explosion. Son téléphone a littéralement pris feu dans sa main.

Smartphone : des accidents domestiques courants

L’histoire funeste d’Alua n’est malheureusement pas un cas isolé. Des accidents domestiques liés à l’utilisation de cet appareil sont légions. C’est notamment le cas pour un enfant de six ans. Son téléphone a explosé entre ses mains causant une déflagration telle que les alarmes incendies ont commencé à sonner. L’enfant a été brûlé sur plusieurs endroits du corps et a été immédiatement transporté aux urgences. En 2016, l’explosion d’un smartphone a ravagé une maison entière en Californie mais n’a heureusement pas causé de victimes. Des accidents qui rappellent la nécessité de redoubler de précaution avec cet appareil incontournable du quotidien.

Comment se protéger de cet accident domestique ?

Pour se prémunir contre cet accident domestique courant, il est nécessaire de prendre quelques mesures pour assurer sa sécurité. Ces mesures peuvent paraître contraignantes mais elles permettent d’éviter des explosions pendant notre sommeil qui peuvent être fatales. Si vous souhaitez changer la batterie de votre smartphone, il est recommandé d’acheter seulement un équipement vendu par un fournisseur agrée. Une batterie peu onéreuse et issue d’une contre façon, peut exposer à un risque d’accident. Poser son téléphone en charge dans un endroit exposé au soleil, entraîne également la surchauffe de l’appareil. Il est recommandé de charger son téléphone à partir de 50% d’autonomie car les batteries en lithium sont plus sollicitées en dessous de ce seuil.

https://www.santeplusmag.com/

Related posts

Leave a Comment