UNAPOL/ SAMAE : la guerre des syndicats est-elle ouverte ?

Une tension naissante entre l’Union police nationale (UNAPOL) et le Syndicat Autonome des Agents du Ministère des Affaires Étrangères et des Burkinabé de l’ Etranger (SAMAE). Il vous souviendra que les diplomates, lors d’une conférence de presse, avaient fustigé la décision de leur ministre d’envoyer des policiers dans les ambassades à l’étranger. Pour semble-t-il assurer la sécurité des différentes enclaves.

Dans un communiqué, l’UNAPOL convoque ses membres ce 18 février 2020  » pour des mesures à prendre ».

« Depuis la mise à disposition de policiers au Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération (MAEC), l’Unapol constate avec étonnement une volonté manifeste du Syndicat Autonome des Agents du Ministère des Affaires Étrangères et des Burkinabé de l’ Étranger (SAMAE) de s’opposer à une telle mise à disposition », lit-on dans le communiqué. Les policiers marquent également leur étonnement dans l’attitude des diplomates parce que « la mise à disposition est pourtant une position prévue par les textes régissant les fonctionnaires burkinabè ».

En tout cas, une guerre de syndicats semble se profiler à l’horizon, puisque L’UNAPOL « en réponse à de telles velléités contraires à la pratique administrative burkinabè », convoque ses membres pour une réunion.

Il s’agira selon le communiqué signé du secrétaire à la communication et aux relations extérieures, de  » prendre des mesures de rétorsion contre le SAMAE ».

Related posts

Leave a Comment