Trésor public : Le plan stratégique 2021-2025 lancé

La direction générale du trésor et de la comptabilité publique a procédé, ce vendredi 14 janvier 2022, au lancement officiel du plan stratégique 2021-2025. Deuxième du genre, le premier avait couvert la période allant de 2011-2020. 

Célestin Santéré Sanon, directeur général du trésor et de la comptabilité publique a signifié que le plan stratégique est un nouveau gage collectif qui vise à moderniser l’administration du trésor au service de la nation. Pour lui, c’est une réelle satisfaction de voir l’élaboration de ce nouveau plan stratégique à la suite du premier qui vient d’expirer.

« La mise en œuvre du plan stratégique 2011-2020 a permis d’engranger des résultats encourageants. Fort de cette première expérience, le trésor public a entrepris de repenser et de renouveler sa stratégie d’intervention au sein de l’économie à travers un nouveau plan de développement institutionnel. Ainsi, le plan stratégique 2021-2025 consacre la culture de la gestion axée sur les résultats et vise à renforcer les progrès accomplis à la fin du premier plan », a soutenu le directeur général du trésor public.

Pour la réussite de ce deuxième plan stratégique, Célestin Santéré Sanon a invité tous ces collaborateurs à s’approprier celui-ci, avec plus d’ardeur et d’investissement afin d’en faire un outil d’orientation par excellence et de dialogue de gestion.

En outre, le directeur général a annoncé que le plan stratégique s’articulera autour de cinq axes majeurs. Il a laissé entendre que l’axe 1 va porter sur la valorisation de la fonction bancaire du trésor, l’axe 2 va assurer la gestion optimale des deniers publics, l’axe 3 concernera la gestion efficace de la tutelle et du renforcement des relations économiques, financière et monétaire.

Quant à l’axe 4, il veillera à une tenue efficace de la comptabilité et la reddition des comptes, et enfin l’axe 5 prônera la valorisation du capital humain et les performances organisationnelles.

Martine Kouda/Pabeyam, ministre délégué du budget s’est dit honorée de présider le lancement de ce nouveau plan. Elle a ainsi salué les acquis du plan 2011-2020, qui ont permis au trésor de renforcer ses capacités dans plusieurs domaines.

A savoir la mobilisation des ressources et l’exécution des dépenses, la tenue de la comptabilité et la règlementation financière, la gestion de la trésorerie et de la dette, la production des statistiques de finances publiques, la gestion des relations financières et économiques internationales, a-t-elle informé.

Par ailleurs, elle a exhorté  les travailleurs du trésor public à se mobiliser afin de relever les différents défis qui pourraient mettre à mal l’application dudit plan. « Ils doivent mettre en œuvre tout ce qu’ils ont incliné dans les axes stratégiques. Cela veut dire pouvoir définir une bonne comptabilité, pouvoir définir tous les actes qui sont dans le plan stratégique. Mettre les actions en œuvre surtout.  Le tout n’est pas d’avoir un axe stratégique ; c’est pouvoir mettre en œuvre les axes qui sont déclinés dans le plan stratégique pour pouvoir réussir sa mission », a-t-elle lancé.

A terme, le nouveau plan prévoit honorer en permanence les engagements financiers de l’Etat, assurer la viabilité des structures sous tutelle et du système financier national, améliorer la qualité de la comptabilité et la reddition des comptes, assurer l’efficacité des moyens et la performance organisationnelle.

Aminata Catherine SANOU (Stagiaire)

Burkina 24

Related posts

Leave a Comment