Transporteurs routiers du Burkina : Le préavis de grève du 4 au 6 décembre suspendu, un moratoire court jusqu’au 29 décembre 2019

Par une correspondance en date du 5 novembre 2019, l’Union des chauffeurs routiers du Burkina (URCB) informait sa tutelle, le ministère des Transports, de la mobilité urbaine et de la sécurité routière, d’un arrêt de travail de 72 heures, allant du 4 au 6 décembre 2019.

En cause, le « non respect » par le gouvernement de ses propres engagements. Un préavis qui a commencé à inquiéter certains citoyens ; de tels mouvements occasionnant de nombreux désagréments, notamment les perturbations dans les stations d’essence.

Joint au téléphone ce dimanche, 1er décembre 2019, le premier responsable de l’URCB, Brahima Rabo, a informé que le préavis a été suspendu jusqu’au 29 décembre 2019. Il explique que dès le dépôt du préavis, le ministre de tutelle a eu un échange avec l’URCB, à l’issue duquel, un moratoire a été arrêté. « Ce moratoire court jusqu’au 29 décembre 2019 », précise M. Rabo.

En clair, si à l’échéance, l’autorité satisfait à ses engagements, le préavis sera caduc. Dans le cas contraire, le mouvement de grève pourrait être mis en exécution.

Lefaso.net

Related posts

Leave a Comment